Missionnaire porno escort bernay

Mc'Feldmann a réclamé la leyéc cles scellés. Le représentant de la châtelaine soutient que seuls peuvent être mis'sous. Me Desjardin, assisté de M' Janson, soutient la' régularité ,de l'apposition des scellés; il en demande le maintien. L'avocat de la princesse Louise conclut en demandant qu'il soit procédé au plus tôt à l'inventaire du château.

Lè procureur de là. Un Crime terroriste à Saint-Pétersbonrg. Le colonel Karpoff, chef de la police de sûreté, a été tué la nuit dernière par l'explosion d'une bombe. Il y a quelques jours, un jeune homme, qui présenta un passeport au nom. Il recevait hier la visite de deux personnes, dont l'une se présenta comme son. Ces deux personnages étaient dans l'appartement, lorsque Voskressensky sortit une formidable détonation se produisit aussitôt.

Voskressensky, qui s'enfuyait, en bras de chemise et sans chapeau, fut arrêté. On le fouilla et on trouva sur lui. On pénétra alors dans la maison. L'arpartemont était horriblement saccagé; un cadavre affreusement mutilé gisait sur le parquets c'était celui du personnage qui s'était donné pour l'oncle du terroriste; l'autre, le domestique, un agent de la police secrète, était griève-.

Le'mort fut tout de suite identifié grâce aux marques de son linge c'était le colonel Karppiï. On pense que Voskressensky devait être affilié à la police, qu'il avait attiré le colonel Karpoff chez lui soi-disant pour lui révéler un complot terroriste, et que, l'ayant, laissé seul un instant dans l'appartement, il pressa un bouton électrique qui détermina l'explosion.

L'enquête a établi en effet ;que, peu de temps avant l'arrivée du colonel Karpoff, Voskressensky avait l'ait appeler un électricien pour établir une sonnerie et qu'il 'l'avait renvoyé en disant qu'il achèverait lui-même le travail. Les jambes du chef de la police de sûreté ont été projetées dans l'appartement situé au-dessous de celui de Voskressensky, par un trou creusé dans le plancher par l'explosion.

On a trouvé dans une valise appartenant à Voskressensky, une cotte de mailles et un appareil électrique comme ceux employés quelquefois par les révolutionnaires pour faire exploser des bombes portatives. On a découvert dans la salle de bain de l'appartement une certaine quantité de dynamite et de.

Voskressensky appartient au parti des révolutionnaires socialistes finlandais. Une perquisition opérée dans l'appartement détruit a fait découvrir un laboratoire anarchiste. Y Wan Yon, premier ministre de Corée,, a été blessé à mort d'un coup de poignard. L'agresseur attaqua alors à coups de couteau le conducteur du pousse-pousse qui fut tué sur le coup. Pendant qu'on arrêtait l'assassin, on transportait le premier ministre à l'hôpital. On attribue ce crime à une intrigue politique; mais comme le premier ministre était réputé pour fomenter des sentiments hostiles aux Japonais en Corée, il ne s'agit évidemment' pas là d'un crime contre la domination japonaise.

L'assassin aurait voulu venger un de ses compagnons qui avait été. D'après le bulletin de santé publié cematin, l'état de M. Il n'est survenu aucune complication. L'auteur de l'attentat a essayé de se suicider en se jetant par la fenêtre du deuxième étage du palais de justice.

Les deux Chambres ont unanimement flqtri l'attentat que le ministre de l'instrûctian publique a déclaré être une manifestation anarchiste déshonorante pour la vie publique roumaine. La situation en Grèce. La situation reste sans changement. La" Chambre n'a pas tenu séance.. Un groupe d'étudiants a. Il ne s'est pas produit d'autre incident.

Chalcié de revenir à Athènes. On dit qu'un certain nombre de vaisseaux de guerre étrangers arriveront demain au. On a été' très' favorablement impressionné, en Italie, par lés' dispositions du nouveau. Un a constaté avec la plus vive satisfaction qu'aucune aggravation n'a été apportée a,u, statu quo qui régit un assez grand nombre d'articles intéressant directement l'industrie agricole italienne, c'est-à-dire l'industrie qui mérite, en ce pays, des égards spéciaux et qui est l'objet d'une sollicitude particulière de la part des pouvoirs publics, à cause des graves difficultés contre lesquelles elle doit lutter pour soutenir la concurrence contre la production, étrangère sur les marchés internationaux et même à l'intérieur du royaume.

Mais on n'ignore pas, ici, que l'intervention personnelle de M. Camille Barrère, anirbassadeur de France, n'a pas été étrangère à la mansuétude dont ont fait preuve les auteurs de cette réforme. Cette intervention est d'autant plus méritoire qu'on connaît l'àpreté avec laquelle les tendances protectionnistes s'imposent un peu partout, en France comme ailleurs, aux pou-.

On a aussi constaté avec 'une satisfaction non moins vive qu'au cours de la discussion qui a. L'opinion publique italienne, j'ai' pu le constater, se. Le nouveau ministère portugais Lisbonne, 22 décembre.

Le président du conseil, M. Veiga Beirao, est un, des plus célèbres avocats du Portugal, et un orateur de grande valeur; il a été plusieurs fois ministre de la justice et il est vice-président de l'Académie des sciences dont le président est le roi Manuel. Le ministre de l'intérieur, M. Costa, est en même temps qu'un homme politique de premier ordre universellement estimé, professeur, journaliste et conférencier et il a été ministre et directeur généra des colonies qui lui doivent beaucoup.

La Chambre a, malgré l'opposition do M. Weckerlé, décidé d'envoyer une adresse au Roi réclamant la création de la Banque hou-' groise autonome pour le 1er janvier. Lukacs et le comte Khuen-Hedewary partent pour Vienne, où ils rendront compte au Roi de leurs négociations avec les partis.

Les voies d'accès au Simplon Berne, 22 décembre. Le Conseil des Etats a abordé, dans "sa séance de l'après-midi, la discussion dé la convention franco-suisse du feimplon;, déjà adoptée par le Conseil national.

Schultliess Argovie , a recommandé le vote. Richard Genève a fait l'historique des questions du. Simplon et de la Faucille ;. En partant hier pour Bucarest, Sofia et Belgrade, Djavid-bey, ministre des finances, a déclaré que son déplacement njavait aucun caractère politique et qu'il profitait seulement des vacances parlementaires pour faire un court voyage d'agrément.

On dit aussi que le voyage du roi de Bulgarie "à Saint-Pétersbourg n'aura lieu qu'à la fin de l'année prochaine, parce qu'on espère qu'un pas décisif aura été fait d'ici là dans la voie de la réalisation de cette confédération.

La santé du Négus. Le gouvernement éthiopien a donné l'assurance officielle que le Négus est encore vivant. L'état de santé de Ménélicli est toujours grave, mais il reste stationnaire. Le ministre des affaires étrangères et le plénipotentiaire bulgare, M. Dmitroff, ont signe aujourd'hui une convention définissant les obligations monétaires prises par la Bulgarie envers la Russie, à la, suite de la décla- ration de l'indépendance bulgare, et confor- mément au protocole russo-turc du 20 avril , relativement à l'abandon par le gouvernement russe d'une partie de l'indemnité de guerre fixée par la convention', du 20 mai.

D'autre part,, le ministre des affaires étrangères et le ministre do Turquie ontsigné. Les comptes d'une souscription Rome, 22 décembre. Le comité à décidé la publication de son rapport, il accoutre nommé une commission de liquidation de la comptabilité encore en cours et, avant de se dissoudre, il a voté des adresses de remerciements au duc d'Aoste: Le procès Friedjung s'est terminé par une déclaration de Friedjung exprimant des doutes sur l'authenticité des documents présentés comme preuves des actes reprochés par lui aux plaignants.

A la suite de ces déclarations, les plaignants ont abandonné leurs poursuites contre Friedjung, qui, en conséquence, a été acquitté. La déclaration de Friedjung a été provoquée par la constatation de la police berlinoise, que le professeur serbe Markbvic, dont un des principaux documents affirmait l'activité à Belgrade du 20 au 30 octobre , était à cette époque présent à Berlin. Les papiers de Cook. La nouvelle de l'insuffisance absolue des documents du docteur Cook a produit un profond désappointement, car le docteur Cook était fort sympathique, et la confiance que l'on avait en lui avait résisté à toutes les attaques.

On se souvient d'ailleurs qu'il y reçut, à son arrivée des régions arctiques, un grade universitaire élevé.

Hier soir, les mes de Copenhague étaient noires de monde et l'on s'arrachait littéralement les éditions supplémentaires, des. Dans leur rapport, les membres de la commission ont reconnu que les documents fournis ne contenaient aucune information intéressante à un degré inadmissible. Le terme employé n'est pas inadmissible, mais le mot danois utilknfelig intolérable , qui est beaucoup plus sévère. Un télégramme reçu par la télégraphie sans- fil du transatlantique français Chicago o annonce l'arrivée de ce navire dans la matinée et demande- qu'on lui prépare du charbon et de l'eau.

Le Chicago a mis onze jours à venir de New- York et a été retardé par de violentes tempêtes.. Il n'est pas le seul dans ce cas. Le Campania, de la Compagnie Cunârd, a eu la traversée la plus mauvaise qu'il ait jamais éprouvée. La mer était si houleuse que le Cairïpanià a été obligé d'entrer dans le port de Cork pour y déposer le courrier d'Irlande, qui n'a pu être transbordé en 'mer, comme cela se fait d'habi tude.

Le ReichsraCh autrichien a définitivement adopté les douzièmes provisoires ainsi quo la loi autorisant le gouvernement à régler les rapports commerciaux avec les Etats balkaniques.

Sur la demande du Sénat, le gouvernement turc a suspendu le Tanine, organe du parti jeune-turc, qui reparaîtra dôs aujourd'hui sous le titre de Yeni nouveau Tanine. Une conférence anglo-germano-belge se réunira le 6 janvier prochain, à Bruxelles, pour régler le différend provoqué par la délimitation des territoires des colonies anglaise et allemande de l'Est africain.

Sa machinerie était remplie d'eau. Deux voitures ont été brisées. Il n'y a aucune victime, et tous les voyageurs sont rentrés à Lisbonne.

Le commerce extérieur et la France. D'après les statistiques publiées par le département du commerce des Etats-Unis, la valeur des marchandises exportées de ce pays au Mexique pendant le mois d'août dernier ;t été de 4,, dollars contre 3,, dollars pendant le même mois de l'année dernière, soit une augmentation de , dollars.

Pendant les huit mois qui ont pris fin la 31 août, cette exportation a été de 34,, dollars, contre 30,, dollars pendant la même période de ; augmentation en 3,, dollars. D'autre part, les valeurs des marchandises exportées, en août dernier, du Mexique aux Etats-Unis a été de 3,, dollars, contre 2,, dollars, soit une augmentation de 1,, dollars en août Pendant les huit premiers mois de cette année, les exportations ont atteint le chiffre de 34,, dollars contre 27,, dollars pendant la même période de l'augmentation a donc été de 7,, dollars en Ce déplorable état de choses peut être expliqué par plusieurs facteurs.

D'abord, les facilités de paiement qu'offrent les fabricants américains le nombre de prospectus illustrés et en langue espagnole dont ils inondent le pays ensuite, les armées de voyageurs qu'ils envoient et qui font, en même temps qu des affaires, de la propagande protestante en faveur des Etats-Unis, portant tort aux intérêts mexicains au point do vue de la religion, 'de l'idiome, de l'industrie et du commerce; et, enfin, parce que, il faut bien l'avouer, les industriels français veulent à toute force imposer leurs modèles comme ils imposent leur goût en fait de mo le et d'objets d'art et de fantaisie.

Mais en industrie et en agriculture, au Mexique ou dilleurs, on veut des modèles adaptés au besoin et à l'usage des pays d'abord, et, en outre; bon riiarclio. Or, l'industrie fran"çaiso ne regarde pas assez ni ces nsages ni ces besoins, fait trop-beau, trop solide et, par conséquent, trop cher.

Au sujet des exportations des produits américains au Mexique, il y a lieu cependant de ne pas s'alarmer en voyant des chiffres qui pourraient laisser croire que l'Europe n'exporte pas dans notre pays. L'Américain, ami de la réclame, indique des chiffres qu'il sait être faux pour séduire le consommateur. Il en da de même en sens contraire, pom les produits importés,; non seulement du Mexique, mais de toute l'Amérique latine, à destination de. On prépare activement en Russie, les funérailles du grand-ducMiçhel, auquel, suivant le désir.

D'après un télégramme adressé de Constantinople à la Gazette de Franc- fort, M. TcharikofV, ambassadeur, de Russie, a d'ores et déjà demandé à la Porte l'autorisation de faire passer par, les Dardanelles les navires de guerre,: Au moment du passage devant Constantinople,. D'autre part, à la suite d'une conférence qui a eu lieu hier à.

Le service d'honneur sera fait. A cause du mauvais temps rembarquement du corps aura lieu, non à Can- nes, mais à Villefranche. A cet effet, la gare de Cannes prépare un fourgon funèbre qui sera attelé à un train spécial partant pour Villefranche à trois heures et demie avec la famille et les, invités officiels.

A l'arrivée, le 24" bataillon d'alpins rendra les honneurs. Le commandant Laugier, représentait le Président de la République, arrivera ce matin. Depuis hier soir, le croiseur cuirassé Justice, ayant à bord le contre-amiral Gaschard, est en rade de Cannes, avec quatre contre-torpilleurs de l'escadre, V Oriflamme, le Gabion, la Sabretache ei la Hache.

Quant à la division navale russe -rcuirassés Diana, Aurora et Bogntyr,— elle est arrivée hier matin à Toulon pour y faire du charbon et elle a appareillé, pour Cannes à six heures du soir.

Les Mvres d' Etreimes. L'élite des écrivains notoires n'est point la seule cependant qui,ait fait sienne cette maison, et la Librairie Plonest aujourd'hui le logis des princes et des rois. De tous temps, d'ailleurs, elle témoigna sa sollicitude auxbibliophiles et s'affirma leur précieuse et généreuse amie. Faut-il rappeler ces merveilleuses Eglogues de Virgile, dont le regretté M. Gebhart avait si pieusement traduit la douce séduction, exprimée d'autre part en d'adorables aquarelles; faut-il rappeler aussi ces Anecdotes curieuses de la Cour de France sous Louis XV, par Toussaint; ces Très riches Heures du duc de Berry, reconstituées par l'éminent archiviste paléologue, M.

Paul Durrieu, et le superbe livre de Henri Bouchot, la Femme anglaise et ses peintres, et ce magnifique volume où M.

Paul Durrieu'a étudié, en des pages parsemées d'images d'une incomparable splendeur les. Antiquités judaïques et le peintre Jean Fouquet. Je citerais aussi, si je ne craignais d'exciter seulement quelques regrets cuisants le Térence des ducs, dont M. Henry Martin, le savant administrateur de la Bibliothèque Nationale, a surveillé la publication, cette merveille dont les deux cent cinquante exemplaires furent presque épuisés dès leur apparition, et qui, parée d'admirables héliogravures, de miniatures exquises où revivait toute la grâce des temps révolus, découvrit aux bibliophilesuu inestimable trésor d'art.

Et voici maintenant, parmi les autres luxueux ouvrages édités cette année par la Librairie Pion, les livres des princes que j'annonçais plus haut, et qui prodiguent à cette maison les lettres de noblesse. Animé de gaieté, plein de bonne humeur et d'entrain, ce journal de route, rédigé au jour le jour, au hasard des chemins, a gardé toute la, fraîcheur et la jeunesse d'impression des notes prhnosautières prises en courant; et il évoque à merveille la splendeur de ce voyage.

De magnifiques gravures trois planches en couleurs, 20 planches en phototypie, 66 illustrations pittoresques d'après les photographies prises par l'auteur, émaillent ce volume et en font, revêtu d'une parure royale, un ouvrage de somptueuse bibliophilie. Dédiée a l'auguste mère du voyageur, S. Je dois signaler aussi le beau volume, enrichi de nombreuses photographies et précieux documents rapportés par l'auteur, où le prince Grégoire Stourdza nous raconte ses passionnants et mouvementés souvenirs de chasse et, do voyage En Birmanie.

Je note encore le livre do-1 l'intrépide globe-trotter Paul Niedieck mes Chasses dans les cinq parties du monde mes Croisières dans la mer de Behring; mes Grandes Chasses dans V Afrique centrale; les Chasses aux grands fauves pendant la traversée du continent noir, par Edouard Foa, qui feront les délices de nos nemrods.

Enfin je tiens à mentionner à propos des livres d'étrennes cette précieuse collection de monographies d'artistes publiée sous le haut-patronage du ministère de l'instruction publique et des "be'aus-artB:: Urbain Mcrïgin; Peter Vischcr, par M. Gruyer la Peinture au château de Chantilly et les Portraits de Carmontcllc au château de Chantilly les Chefs-d'OEuorc des Musées de France, réunis en un somptueux volume par Louis Gonse les Primitifs français ; étude magistrale de.

Je veux aussi vous avoir signalé un très bon roman, cadeau excellent pour les petites personnes avides d'émotions, r Enfant de la falaise, par Mme Augusta Latouche, habilement illustré par de La Nézière.

Dans un décor très pittoresque, évoqué avec beaucoup d'art, c'est Fhistoire très gentiment philosophique d'une certaine petite Miette exquise fillette gentiment héroïque. Et c'est enfin, littérature beaucoup plus austère mais d'une impérieuse utilité pour tous ceux que leurs travaux mettent en contact avec les lois ces lois que nul n'est censé ignorer -c'est la petite collection Dalloz avec le Code administratif, le Code des assurances, du commerce, le Code civil, le Code de la presse, que sais-je encore.

Ces petits Codes, joliment reliés de maroquin rouge, sont réunis dans un élégant carton, et ils ont, ma foi, l'air le plus pacifique, le plus gentil et le plus galant du monde. Pour se procurer rapidement avec toutes facilités de payement et aux meilleures conditions une automobile de luxe pour la ville ou le tourisme ou un aéroplane de n'importe quelle marque, s'adresser à la Banque générale de l'industrie automobile et de l'aviation, 74, boulevard Haussmann, qui fournit gratuitement et s,ur simple demande.

Envoi franco de la brocliure: Incendie, Vol, Détournements Une nouvelle Société, L'Union, assurances contre le Vol et les Détournements, au capital do 4 millions, siège social, 9, place Vendôme, vient de se créer avec le même Conseil d'administration et la même Direction que spn aînée: L 'Union-Incendie, l 'une des plus anciennes et des plus puissantes Compagnies d'Assurances encaissements.

Quiconque s'absente, même momentanément, en subit la préoccupation. L Union peut offrir à tous la sécurité. En raison de son deuil,. Mme Ernesto Bosch, femme du distingué ministre de l'Argentine à Paris, ne recevra pas cet hiver et a le regret de ne pouvoir faire des visites.

Mme Madeleine Lemaire sera chez elle le mercredi de cinq à sept heures à partir du 5 janvier. La baronne Fouquier a donné mardi un grand dîner suivi de soirée musicale. Mme Gubbay donne aujourd'hui une soirée intime. Melchissédec, de l'Opéra, professeur au Conservatoire, le compositeur René Esclavy, Delaquerriére fils, Gaston Courras et Emile Mendels entouraient une causerie pleine d'esprit sur Lamartine par le baron Cara de Vaux, et Mlle Amelinea dit, avec un charme infini, des poésies de Lamartine et d'Ernest Ameline.

Duchesse de Bellune, M. Lhomme, comtesse de la Jonquière, M. David, Mme Salez, M. On apprendra avec le. Jean de Castellane a dû subir hier matin une opération. Les dépêches arrivées dans la soirée ne sont pas malheureusement très rassurantes. Mme la comtesse Jean de Castellane est au chevet du sympathique malade, ainsi que la marquise de Castellane, sa mère, et son frère, le comte Stanislas de Castellane.

Monseigneur le duc d'Orléans vient de nommer le commandant Picot délégué régional pour la zone de l'Est, M. Moranvillé président du comité royaliste départemental des Ardennes, le vicomte de Bonald président du comité royaliste départemental de l'Aveyron, M. Ulysse Masmejean président du comité royaliste départemental de la Lozère.

Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis à Paris, M. Bacon, s'embarquera demain à New-York, à bord de la Mauritania, et arrivera en France dans les premiers jours de la semaine prochaine pour être en mesure d'assister à la réception du icr janvier.

Le baron de Mittag-Scnkheym, actuellement chargé d'affaires d'Autriche-Hongrie à Sofia, vient d'être nommé conseiller de légation. Le marquis de La Bégassière, deuxième secrétaire de l'ambassade de France en Angleterre, est arrivé à. Paris, venant de Londres. Le baron Mercier de Lostende, attaché naval à l'ambassade de France à Lon Jres, est de retour dans cette ville, venant de Paris.

A l'Union artistique ont été admis hier à titre permanent M. Jacques Aiguillon, présenté par MM. Gaston de La Chère, présenté par MM. Maurice Boutet de Monvel, présenté par MM.

Les séances hebdomadaires de musique seront, reprises le jeudi 6 janvier, prochain, à neuf heures et demie très précises. Le Ràllye-Sillé, à M. Louis Foccart, s'était donné rendez-vpus au Rendez- Vous. Un cerf quatrième tête, est attaqué à la Cheminée, se fait relancer le long de la ligne de l'Impasse et tombe mort devant les chiens après trois heures de chasse.

Berrie Seward, fils de M. L'abbé Isnard a béni, en l'église parois. Joseph Berger, capitaine d'infanterie coloniale, chevalier de la Légion d'honneur, fils de M. Abel Bergejr, président de la section honoraire au Conseil d'Etat, grand officier de la Légion d'honneur.

La jeune mariée a été conduite à l'autel 'bar son cousin-germain, le docteur Marcel D,ufour, professeur à la Faculté de Nancy. Les témoins du marié étaient capitaine Castelnovo, et M. Dupré-La-Tour, inspecteur adjoint des eaux et forêts ceux de la ma- riée M. Albert Gigot, ancien préfet de police, et commandant Ernest Picot, ses cousins. Gautifer, du de hussards, MM. Aucune cérémonie funàbre ne sera célébrée à Paris à la mémoire de M. Les obsèques auront lieu demain à Cérilly Allier.

Lundi, à onze heures, en l'église ;de Courrières, a été célébré, au milieu d'une nombreuse assistance, un service solennel anniversaire à la mémoire de M.

On remarquait parmi les membres de la famille M. Yv,ès Bernard, son fils; M. André Bernard, spn père; M. Le Marié, son beau-père; MM. Lyéè de Belleau, de Charette, Le Marié, ses beaukfrères..

Le deuil était conduit par Mme Henri Pellat, sa femme; M. L'inhumation a eu lieu au cimetière Montparnasse. Chartes-Philippe- Antonin de- SennniUc, ancien capitaine-adjudant-major aux zouaves pontificaux et aux -volontaires de l'Ouest, ont été céléWéès en l'éyiise de Soussans-dé-Médoc au milieu d'une nombreuse assistance, Le deuil était conduit par M. Dubos, son gendre commandant, de Morin de Senneville, colonel de Morih de Senneville, ses frères, et baron de Vassal-Cadillac.

Les cordons du poêle étaient tenus par le comte de Monbel, baron de Montesquieu, M. Aurélien de Sèze, anciens zouaves pontificaux MM. Dubos, Louis Clauzel et le' maire de Soussans. L'inhumation a eu lieu dans!

Les obsèques du docteur Brissaud, professeur à la Faculté de médecine, chevalier de la Légion d'honneur, ont été célébrées hier, a nrtif. L'absoute a été donnée par l'abbé Sara, curé de la paroisse. Le deuil était conduit par les trois fils du défunt, puis venaient M. Liart, recteur 'de l'Université de Paris, M. Albert Uuerin, docteur et. Bonniott docteur Ca- mar docteur Semel. Paul Reclus, M, et Mme R. Léon Bérard, docteur et Mme Ricli r, M.

Veslphal, docteur Pierre Lafflte, M. Mme Nette, docteur Potoclci. Bar, général Delorme;, M. Vallée, docteur Péchin, M. Robert Dubois, docieur et Mme Jousset, M. Jessé-Roux, Mme Champion, M. Gaston de Là Barre. Gaucher, docteur et Mme Vallon, M. Mme Lejars, docteur Chantemesso, docteur Blondel, M.

Raoul Rousset, professeur et. Mme Blanchard, docteur Breton, M. Martincourt, Mme Robier, docteur Boncour, M. Aubert, docteur Mouchet, 'M. Mme Léterrier, docteur et Mme Comte, M. Pierre Lame, Mlle de Savignes, M. Après la cérémonie religieuse, le cercueil a été transporté, par un fourgon automobile de la maison Henri de Borntol, ati cimetière de Saint-Pierre-les-Ncmours Seine-et-Oise , où- a eu lieu l'inhumation. Mardi, à onze heures, en l'église SaintAugustin, ont été célébrées les obsèques de M.

Le deuil était conduit par MM. Jean Lavollée et Henri Schaltebrand. Manuel Chinchilla, Alberto Bow. Cheivau, veuve Lamy, J. Jainets, Victor Sepulehre, F. Samedi, iS décembre, ont eu lieu dans l'église Notre-Dame de Villenéuye-sftir- Yonne, au milieu d'une grande affluèncf-.

La messe a été. Le deuil était conduit T. Saint-Pierre de Chaillot l'inhumation aura lieu au cimetière du. Le docteur Gauler t. Les obsèques seront célébrées aujourd'hui à midi; en l'église Saint- Vinceht-de-Paul. Emile Bréal, préparateur au Muséum, décédé mardi en son domicile de la rue de Buffon, et dont les obséques seront célébrées aujourd'hui à dix heures on se réunira à la maison mortuaire l'inhumation aura lieu au cimetière Montparnasse. Louis -Maïasse-y membre de l'Acadétnie de médecine, chevalier de la Légion d'honneur, vient de mourir en son domicile du boulevard Saint-Germain, à l'âge de soixantesept ans..

Les obsèques seront célébrées demain vendredi, à midi, en l'égli,se Saint-Germain-desPrés, et l'inhumation aura lieu au cimetière du Père-Laehaise.

Nous apprenons la mort Du docteur Jean Targljefta décédé à Nice, dans sa soixante-huitième année, après une longue maladie; De l'abbé Lucas, ancien. Elles ont reparu, les jolies, les fines et délicates Heurs de Saxe aux tons clairs, dont le dix-huitième siècle s'était plu à enguirlander les lustres, les candélabres et les pendules. Ce mélange de vrai et de faux a quelque chose de délicieusement ancien et rappelle joliment 'les fêtes galantes des riches fermiers-généraux dans leurs Folies de Belleville ou de Neuilly.

Quelques corbeilles de table font aussi un très heureux effet, composées de fruits et de fleurs naturelles c'est encore une jolie imitation d'autrefois; mais, par contre, le mélange, dans un surtout de table, de fruits et de fleurs électriques fait un déplorable effet. C'est encore des temps anciens que nous vient l'idée de garnir les nappes d'entre-deux de dentelle ou de broderie, sur des transparents de soie.

Au temps de la chevalerie, on mangeait sur des nappes de soie, dans les banquets, et c'est autour de ces tables précieuses que les Primitifs nous montrent les Elus assis au festin de l'Agneau. Chanvtère avait dédié à cette Institution un premier discours; on lui a encore consacré toute la séance de ce ce matin, sans résultats appréciables.

C'est la commandite qui a fait les frais du cKJbat. On sait qu'une commandite fonctionne à l'Imprimerie nationale; seulement tous les ouvriers n'y sont pas admis. Elle est sous la coupe d'un syndicat et il faut subir, la loi de ce syndicat pour entrer dans la commandite, C'est l'oppression organisée.

Georges Berry, Spi"onck, Gauthier de. Clagny , Failliot, ont protesté tour à tour contre cet attentat a la Tibarté individuelle qui est ici la liberté du travail mais ils n'ont rien obtenu.

Le ministre leur a objecté qu'une commandite autonome, à côté de l'autre, serait nécessairement une commandite concurnBiite et qu'il en résulterait du désordre dans les atelier.?. C'est bien possible mais je serais curieux de connaître en détail ce règlement intérieur qu'on oppose aux ouvriers non syndiqués, lorsqu'ils demandent à entrer dans la commandite.

Les socialistes ont paru le trouver charmant. IL était à penser que quelqu'un ferait t. Elle devait coûter ta millions, elle en coûtera 12, juste le double. Barthou a cependant reconnu qu'on avait commis des fautes auxquelles il appliquerait des sanctions, Son budget est voté, ce qui doit incliner un ministre à l'indulgence. Lès armes La commission, sollicitée de divers côtés en sens contraires, a tâché de concilier tous les intérêts. On lui a conseillé de ne pas mécontenter Ja Belgique, notre bonne cliente, par un droit très élevé sur un des principaux articles de sa fabrication mais pour plaire a Liège, il ne fàùdrai t pourtan t pas sacrifier Saint-Etienne.

Il y a aussi Bordeaux et Paris 'qui ne voudraient pas payer leurs fusils trop cher. Ici une demidouzaine d'orateurs se plaignent que l'Autriche écrase notre industrie et réclament un fort relèvement du tarif. Le président de la commission, M. Jean Dupuy, font flèche, de. En somme, on se tient ù? Après un débat sur les meubles de cuisine nous passons alors aux futailles. Lebotieq à plaidé et perdu sa cause avec chaleur. La convention ne rencontre pas beaucoup d "adversaires..

Empereur est également un partisan de la convention qui, grâce au "FrasnerVallorbe, diminue la distance de Paris it Milan de 17 kilomètres. Mais il n'y a qu'une partie de. Le Centre, l'Ouest et le Sud-Ouest sont sacrifiés. Et l'orateur réclame de nouvelles lignes, notamment celle dcMonlrond-Aoste parle petit SaintBernard, qui améliorera nos rapports avec l'Italie et l'Orient.

Couyba a lui aussi apporté ses vues sur le développement de nos grandes voies de communication. A cet effet il préconise l'aménagement sur le seul territoire français d'une grande ligne, parallèle à la ligne.

Après quelques observations de. Chautemps et de M. Autour de la politique Le travail de nuit dos boulangers Une délégation de l'Union patronale de la boulangerie de Paris a été entendue hier par la commission du travail. Les délégués se sont prononcés nettement contre le principe de laproposition. La mise en liberté provisoire des accusés. Voici le texte du projet sur la liberté provisoire, distribué aujourd'hui à la Chambre Article premier.

Jusqu'à la comparution de l'accusé devant la Cour d'assises, la Chambre des mises en accusation est autorisée, soit dans l'arrêt d'accusation, soit par un arrêt. Il n'est point dérogé à l'article 11 do la loi du 8 décembre et la. Cour d'assises conserve le droit d'accorder la mise en liberté provisoire de l'accusé par l'arrêt qui renvoie l'affairb aune autre session.

Il y a, à l'heure actuelle, dix-sept dépulés qui ne solliciteront, pas lo renouvellement de leur mandat. Ouillain, Oise- Gaillard, JJtrnt? Peureux, Sc-iiic Magnaud, Se.

Ajoutons qu'un député, M. Aboi Bernard Vaitcluse est décédé depuis le 1er décembre et que son siège 'restera sans titulaire jusqu'aux élections, la vacance s'étant produite dans les six mois qui précèdent les élections.

Castillard Aube ce député, ayant été élu sénateur, n'a opté, 'qu'après lq i"' décembre. Poursuivant' son voyage dans les principaux centres de l'industrie maritime française, la mission chinoise est arrivée. La matinée a été occupée par une visite, du cuirasse Vérité, à bord duquel le prince Tsâï-IIua et les membres de la mission ont été salués par le capipi laine de vaisseau Tracou et son étatmajor. Le prince et sa suite ont ensuite assisté à un grand déjeuner qui leur était offert par M.

Widmann,réminent président du Conseil d'administration des Forges et Chantiers de la Méditerranée, entouré de ses principaux collaborateurs. Dans l'après-midi, après avoir assisté a des expériences de sous-marin en grande rade, la mission se rendit à La Sevne, aux Forges et Chantiers, dont la visite détaillée était te but principal de son excursion dans le Midi de la France. Chacun sait que ces grands établissements se sont acquis une réputation universelle grâce aux excellents navires qu'ils ont construits pour les diverses nations du monde Espagne, Chili, Russie, Grèce, Brésil, Japon, etc.

En France, lours constructions ne sont pas moins appréciées. Ce qu'ils se sont toujours efforcés de maintenir, c'est une étroite collaboration avec les officiers et ingénieurs de la marine.

Sous l'heureuse impulsion -do leurs présidents. Il était nécessaire de montrer un tel établissement la mission chinoise afin que celle-ci se persuadât bien que l'Angleterre n'a pas le monopole, de la construction navale. Sans doute, nos voisins d'outre-Manche ont pour cette industrie,, comme pour toutes le,s,- autres industries mécaniques, des facilités et des moyens d'action qui leur valent leur puissance de production mais pour ce qui est du savoir et du talent des ingénieurs, pour ce qui est du fini de la construction, pour ce qui est de la valeur môme des navires, nos chantiers privés n'ont rien à envier à ceux de l'AnyiClcrre.

C'est ce que les membres de la mis sion chinoise se sortt plu à constater et I c'est ce qu'ils n'ont pas hésité à proclamer en terminant leur visite a La Seyne. Le soir, l'amiral Jauréguiberry, préfet maritime, réunissait à sa table les membres de la mission, les amiraux, les généraux et les autorités civiles.

Une sauterie termina cette réception. La musique des équipages de la flotte qui prêtait son concours joua l'Hymne chinois et la Marseillaise au moment des toasts. La mission chinoise quitte Toulon ce matin. C'est une fort louable idée qu'eut, l'an dernier, le directeur des Annales; M. Adolphe Brisson, qui suit de près la fortune de nos auteurs dramatiques, était mieux placé que tout autre pour comprendre à, quel point le sort des jeunes romanciers est intéressant.

Qu'est-ce que rapporte le livre A peu près rien. Que doit-il rapporter Quelque chose. Deux ou trois bonnes pièces peuvent suffire it assurer la fortune d'un débutant. Deux ou trois bons romans ne peuvent pas suffire à le fai're vivre. Pour sauver du découragement les romanciers qui débutent, on a donc créé des prix.

Adolphe Brisson s'est heureusement avisé de fonder un prix annuel des Annales le prix du Jeune Roman, qui est de trois mille francs. Ce prix va être décerné pour la première fois, cette anrvée. Une commission préparatoire a été chargée do désigner, parmi les ouvrages présentés, ceux qui lui paraissaient le plus dignes de retenir l'attention du jury. Cette commission était composée de M. Emile Faguet, de Mme Daniel Lesueur, viceprésidente de la Société des gens de lettres, et des critiques littéraires.

Le jury avait, à la majorité, fixé son choix sur un roman de M. Charles Démange, le Liorc du désir. On se rappelle la fin prématurée et tragique de Charles Démange, nevou de M. Il venait d'avoir vingt-cinq ans. Il est désigné aujourd'hui. Pierre Grasset, fils du célèbre professeur de Montpellier. Pierre Grasset a vingt-sept ans. Il a poussé ses études médicales jusqu'à l'internat puis l'amour des lettres l'a entraîné. Il a publié un poème, des nouvelles, un roman, le Journal de Pierre Daunis, et enfin, l'année dernière, Un Colite bleu.

C'est à ce roman ,qn'est attribué le prix des Annales. Pierre Grasset y conte un drame très simple, l'histoire de deux. La toute jeune veuve reviendra dans la ville où s'est passée son enfance.

Elle Vivra, parce qu'il faut vivre; elle se résignera, parce qu'il faut bien qu'on se résigne; et le roman s'achève à l'instant où l'on devine que, le plus ingénument du monde, le sourire d'un autre aura bientôt apaisé cette douleur, humaine, donc consolable, en dépit de tout. Emile Faguet qui parle. Théodule Ribot, qui était, désigné pour la vice-présidence, a décliné cette fonction par raison de santé.

Arthur Chuquet qui a été nommé à sa place vice-président pour Son élection a été faite à l'unanimité. La Compagnie, après avoir constitué son bureau, a élu à l'unanimité! Zeller, le professeur A'. Elle a procédé ensuite à l'élection de six commissions qui se partageront, en , ses travaux. Lecture, a été donnée d'une lettre de M. Funck-Brentano, qui pose sa candidature au siège de M. Georges Picot, dans la section d'histoire. LacourGayet était déjà candidat.

On annonce d'autre part la candidature probable, mais non encore officielle, de M. Jugement le 8janvier prochain. Un grand savant vient de mourir; un des hommes qui, depuis soixante ans, a servi la science et son pays avec la plus admirable continuité d'effort et la diversité de moyens la plus rare.

Bouquet de La Grye, né a Thiers, dans le Puy-de-Dôme, en , était donc âgé de près de quatre-vingt-deux ans. Il était sorti de l'Ecole polytechnique en , comme ingénieur hydrographe; et peu après il était chargé du relevé des côtes de l'île d'Elbe et. Inventeur et mécanicien très habile, Bouquet de La Grye inventa et construisit lui-même plusieurs des instruments qui servirent à ses recherches, en hydrographie aussi bien qu'en astronomie.

L'Académie, des sciences, où il entrait, il y a vingt-cinq. Il s'en était acquitté comme il s'acquitta, toute sa vie, ûe. Bouquet de La Grye fut, en outre, un. Le pays perd en Bouquet de La Grye un serviteur rare; ses compagnons de vie et de travail voientdisparaîlro en cet homme de bien le plus sûr des amis, et le meilleur des maîtres. Les obsèques de M. Bouquet de La Grye, membre de l'Académie des sciences, auront lieu vendredi, à onze heures du matin.

Il ne sera pas envoyé de lettre défaire-part. Selon la volonté du défunt, il n'y aura ni discours, ni fleurs, ni couronnes.

Avant-hier, au Palais-Bourbon, le fameux Petit Père qui, la veille, avait fait un discours de banquet, ne manqua point d'arriver afin que, dans les couloirs, on le félicitât.

Depuis , date quasi thermidorienne de sa chute, on ne l'avait pas vu là-bas. Mais il n'eut pas l'emploi de cette provision, vu qu'on ne le félicita guère. Il éprouva cet ennui, de rencontrer tout de go le citoyen Jaurès. Où est le temps heureux du cher anticléricalisme et de ces fières batailles qu'on mena, tous les deux, contre de pauvres nonnes?. A présent, le citoyen Jaurès et le petit père Combes ne sont plus d'accord, faute de, nonnes à chasser de leurs couvents.

Le petit père et le citoyen se rencontrèrent et, aussitôt, de.. Certes, le citoyen fut déférant, d'abord; seulement, orateur, il ne tarda guère a s'animer. Le petit père ne réussit point à cacher qu'il était de mauvaise humeur. Sur cette petite séance qu'il y eut dans les couloirs, souhaitons quelques renseignements.

L' Humanité raconte que, dès l'arrivée de M. Elle ajoute que, les couloirs étant interdits, aux journalistes, on ne sait pas trop. L' Humanité, en tant qu'Humanité, dit cela. Mais, à la colonne voisine, le citoyen Jaurès raconte une ou deux choses. Que feraient donc les radicaux? Ils laisseraient s'accomplir de grandes réformes. Et, résolument, il interrogea le petit père. Il entend par ces derniers mots, comme il me l'a précisé hier lui-même, dans la visite qu'il a faite à la Chambre, la nationalisation des mines.

Mais, à quoi cela lui sertil? Le citoyen Jaurès se moque de lui, se moque des radicaux, se moque cl a Bloc. Le citoyen se moque du petit père. Bref, deux augures se sont, dans les cbuloirs du Palais-Bourbon, rencontrés et, tel est le malheur des temps, ils n'ont seulement pas ri.

Sur le rétablissement du scrutin de liste sans Pi. Le scrutin An liste a réuni. Si les républicains le veulent. Qu'ils so hâtent donc ot de la proposer et de la réaliser, au lieu d'ergoter sur una combinaison aussi louche et aussi dangereuse que la proportionnelle. Jamais, depuis do longues années, on n'avait vu les députes mettre au service d'une réfijrmo autant d'efforts, de réunions, do voyages, d articles do journaux.

On dirait, en vérité, que le salut de la France dépend du mode do consultation électorale. C'est un peu oKagéré. Henry Bérenger 1 Lo radicalisme n'a décidément, pas do chance on cette législature Après M.

Clemenceau, qui voulut le. Combes voudrait-il le négocier sur la place aux élections?. Veut-on donc absolument nous forcer à- reconnaître que la réforme électorale s'impose comme de plus en plus nécessaire après de telle? Le malheureux ne veut pas comprendre qu'il it est compromettant pour tous les partis. Comme au jeu du furet, chacun s'efl'orce de le passer à son voisin. La crainte qu'il inspire est la principale force des ministres auxquels il pourrait succéder; c'est la seule force qui lui reste, la seule influence dont il puisse encore tirer quelque profit, s'il il avait la modestie de le reconnaître et l'habileté de s'en servir.

Ce qui m'étonne, à vrai dire, c'est que l'ancien président du Conseil, qui a le désir, manifeste d'atténuer les chocs entre radicaux et; socialistes, s'obstine en un modo de scrutin qui a précisément pour effet inévitable de pousser à l'e.

Reste lé système qui fut traditionnellement la ressource du pays dans les périodes de crise; lo rétablissement du scrutin do liste. Le scrutin do liste a rallié déjà une- m. C'était, du moins, jadis l'espoir des fondateurs et des initiateurs. Ce- qui explique les impatiences de M. Combes et son désir do soulever un conflit et de provoquer, une crise, c'est l'approche dos élections il. Vent les diriger' ôt entend eh bénéficier. Le Journal De Genève. Un accident d'ascenseur s'est îproduit l'ancien Hôtel National, à Berne, où l'administration fédérale s'est, installée!

Gustave de May, châtelain de ijuhninguo, canton do Berne, voulait prendre l'ascenseur. Voyant la porto entr'on verte alors que l'. M, do May, trompé par l'obscurité qui régnait dans la cage, est- tombé dans les caves etajait une chute terrible. Le malheureux vieillard, très grièvement blessé, est mort quelques heures après.

Alors qu'hier le vent était froid, co matin il apportait des boutïé. Dans la nuit, le vent soufflait en tempête, et le baromètre baissait do 7O. Un vent chaud et oioutl'ant souffle encore. A Argolès-Gazost, une secousse sismiq.

L'opinion du médecin légiste est que le sac a été coupé avec un couteau probablement, en tout cas avec un instrument tranchant, et non par un caillou du ballast ou,un éclat de vitre.

Le sang qui tache le rideau du compartiment, la doublure de la fourrure et le voile n'est pas du sang intra-utérin. Le voile a gardé la trace des nervures de la plaque de chauffage. Aussi bien, on avait remarqué déjà, dans la flaque de sang qui couvrait la plaque de chauffage, des poils de la fourrure.

Balthazard en conclut que Mme Goiiin a été- renversée sur le plancher du compartiment, et qu'on a frappé sa nuque sur la plaque de chauffage. Balthazard conclut qui'il y a Ou crime, et non apeident.

Pourtant, il estime que Mme Goûin a subi une hémorragie. En effet, un tampon d'ouate porte des traces de sang intra-utérin. Il faudrait donc supposer que Mme Goûin a été assaillie au moment où elle avait une hémorragie. Bcrtillon n'a pas encore examine les empreintes sanglantes laissées sur le rideau. Le train qui ramenait Mme Goiiin de Fontainebleau comprenait 1. D'autre part, cet assassin n'a pas refermé la portière.

Les agents cte la" Sûreté générale ont établi en effet que cette portière s'est refermée elle-même, à la suite d'un heurt sur le dilier de la passëreilë de Brunoy.

Ce pilier a gardé les traces du choc. Enfln, on a retrouvé au long d'un rail un morceau- de platine qui peut provenir de la monture de l'une des bagues disparues. Si ces bagues ont été broyées, quel peut être le mobile du crime? L deux races ennemies les gens qui ont besoin de;' sommeil, et ceux qui peuvent s'en passer.

Ces derniers le prennent partout de très haut avec'leurs frères asservis aux conseils de la nature. Dès le régiment, nous avons compris notre honte et notre infériorité, lorsqu'un sous-officier vraiment énergique s'écriait sur un ton où le mépris l'enir. L'oppression mène à la révolte.

Hier, il me fut agréable d'apprendre que les journalistes parlementaires de Munich, menacés d'une séance de nuit à la Diète de Bavière, ont pris le parti d'éteindre leur tribune et d'aller se coucher sur quoi les membres de la Diète, déconcertés et peut-être jaloux, se résignèrent à faire. Dans tous les pays du monde, on sait que les députés appartiennent à la race des maîtres, et les journalistes à celle des esclaves. Les journalistes de Munich voudront certainement perpétuer le souvenir de leur victoire.

En ce cas, je leur recommande de faire graver sur le fronton de leur tribune ce vers remarquable, et: Devise judicieuse, qui convient même aux députés.. Par une ironie singulière, il n'est en France qu'une administration dont les.

Sait-on quelles sommes les vingt bureaux de bienfaisance de Paris mettent de côté sur celles que la Ville met chaque année à leur disposition pour distribuer des secours immédiats aux malheureux?

La réserve des boréaux calculée par M. Henri Rousselle, le rapporteur général de l'Assistance publique, serait de 1,, francs. Elle sera très probablement, à la fin de l'exercice de , de 1,, francs, soit près du tiers dit montant total des budgets des vingt bureaux. Et dans son rapport, M. Henri Rousselle s'exprime ainsi. Cette constitution d'une' réserve réellement trop Importante nous la qualifierions d'excellente si immédiatement nous ne nous rappelions que les crédits qui restent ainsi non employés sont des crédits de secours à domicile, qu'il s'agit de Paris, c'est-à-dire la ville de France où les pauvres sont le plus nombreux et qu'en définitive la réserve de i ,, francs ainsi obtenue, l'a été aux dépens des pauvres.

Sans doute, continue M. Mais que, tombant dans l'excès contraire, et sous prétexte do bonne administration, les bureaux en arrivent, comme ils le font, à thésauriser, c'est ce qui nous paraît inadmissible. Henri Rousselle a découvert une situation encore plus extraordinaire.

En , on a ditribué dans tout Paris 17, francs, et en les administrateurs ont été moins généreux. Ils ont donné à leurs pauvres 12, francs. Le rapport de M. Henri Rousselle sera discuté en séance du Conseil municipal avant la fin de. Voir aux annonces le sommaire du fascicule 2 qui vient de paraître. La grande question du jour, la seule et l'unique, est celle des étrënnes.

Je voudrais pourtant, moi aussi, dire mon mot sur ce sujet, mes lectrices ne. Et je suis allée flâner rue de la Paix, bien certaine d'en ramener quelque agréable surprise; quelque somptueuse découverte, et je suis entrée chez Grunwaldt, qui expose, en ce moment, dans ses salons, des fourrures auxquelles je ne saurais offrir d'épithète il n'en est pas qui soient dignes d'elles, et puis, j'ai épuisé, je crois bien, pour lui et pour elles, toutes les formules de l'admiration.

Je ne vous parlerai pas de ses manteaux, dont quelques-uns sont des pièces de roi. Rien de si facile à donner, rien qui fasse autant de plaisir, quelle que soit la fourrure, quelle que soit la femme! Elle sera ravie, -n'en doutons pas, même si elle possède déjà les plus riches fourrures Grunwaldt à des étoles en hermine. Que d'heureuses vous pourriez faire, messieurs, et comme il vous sera aisé de choisir, sûrs d'être agréables et agréablement.

Ajoutez que ces fourrures incompara'bles sont vendues par Grunwaldt à des prix très raisonnables. Après la somptuosité des fourrures, la grâce légère et ailée des fanfreluches, voici, boulevard des Capucines, une délicieuse bonbonnière, le magasin de Kees.

Vous y trouverez les mille futilités charmantes dont aime à s'entourer la coquetterie féminine. Ce sont les éventails aux tons anciens de vieille peinture, les abat-jour aux coloris atténués destinés, à ombrer doucement de chers visages, des coiffures du soir de la plus exquise délicatesse, puis enfin le grand succès du jour, le. Parmi ces sacs, dont Kees s'est fait une spécialité, il faut surtout retenir celui de forme Empire, si délicat de composition, si heureux de ton, et dont le succès fut immense dès sa première apparition.

C'est là, sans nul doute, un des présents les plus heureux que l'on puisse faire a une jolie femme eprise de ce luxe raffiné, dont Kees a le secret, et dont chacune de ses créations porte l'empreinte heureuse et la mieux inspirée.

Ecrivez à la Parfumerie Exotique, 85, rue du li-Septembre. Cela arrive souvent que les cils et les sourcils tombent. C'est uu excellent produit, qui a fait ses. Il se trouve à la Parfumerie Ninon, 31, rue du 4-Septenibre, à Paris.

Certes le moment ne saurait être mieux choisi pour faire, un échange, car, plus encore qu'à toute autre époque de l'année, Dusausoy achète et vend les bijoux les plus importants toujours à des conditions les plus avantageuses. Son succès est grand, et comme il y a foule chez lui, 4, boulevard des Italiens, vous pouvez lui téléphoner pour prendre rendez-vous, afin d'être sûre de ne pas attendre.

A la Chambre des députés, séances à 9 heures les tarifs des douanes à 2 heures suite de la discussion du budget. Adrien Labouret église Saint-Honoré d'Eylau, midi.

Sommier, service anniversaire église Saint-PhiUppe du Roule, 11 heures. Emile Bréal réunion à la maison mortuaire, rue de Bufl'on, 10 heures. Institut Académie française réception de M. Réunions Séance de la Société française de navigation aérienne Hôtel des Ingénieurs civils, 19, rue Blanche, 8 h.

Cours et conférences Ecole des hautes études sociales M. Collège libre des sciences sociales: Ligue maritime française M. Les Militants du Devoir.

Bergeron, professeur de minéralogie et de géologie à 1 Ecole centrale, Pst nommé président; M. Charpentier, membre de l'Académie des sciences et du bureau des longitudes, vice-président. Nénot, assisté de MM. Dawant et Boisseau, a présidé hier l'assemblée générale annuelle de la Société des artistes français, dans la salle des Agriculteurs de France, rue d'Athènes. Après le rapport de MM. Bonnier, surles travaux du comité, M. Pocil Ion, trésorier a annoncé aux quatre cents membres présente que la Société venait de bénéficier d'un legs de , francs, fait par le regretté peintre Heilbuth, et d'une fondation de 15, francs, destinée à la création de prix annuels.

Lebaudy frères ont informé le ministre dé la guerre qu'ils mettaient c-n. Cornély nous communique la note suivante L'inauguration du monument élevé par souscription à la mémoire de J. Corhelv,, journaliste et écrivain, -aura lieu' lundi prochain, date anniversaire de sa mort, au cimetière du Père-Lachaise, à dix heures et demie du matin. Desdiscours seront prononcès par MM. Les assistants se rendront ensuite sur la tombe de l'écrivain, û. Charles Bernel, le réputé fabricant de meubles d'art;, expose dans ses galeries, 4, passage Saint-Pierre-Amelol, pour les cadeaux de Noël et du Jour de l'an, un grand choix d'objets d'art, petits meubles, tables à jeu et autres; bronzes, lampes Chine, terres cuites, bibelots, gravures, etc.

C'est souvent une économie mal comprise qu'acheter un produit quelconque parce qu'il est un peu moins cher. On l'imite partout,- mais mal. Le Conseil général a terminé hier sa ses- sion budgétaire et a siégé toute la journée. Païenne a d'abord rapporté le budget des enfants assistés.

Il a fait approuver le principe de la création d'une agence à Montauban. Cette création ne nécessitera pas de crédits nouveaux, par suite de la suppression de l'agence de Rennes.. Duval-Arnould a ensuite entretenu ses collègues de la situation de la prison de la Petite-Roquette dont il désire la reconstruction. On a refusé d'augmenter de 5, francs les crédits d'entretien afin de montrer par là que le Conseil général ne voulait plus loger des enfants dans un établissement malsain. Rarivier a expliqué qu'on pourrait vendre les terrains en bordure de la rue de la Roquette et construire la nouvelle prison derrière les maisons neuves.

A la séance de l'après-midi, M. Gay, ayant fait approuver la gestion du bureân pendant l'intersession, M. Barbier a fait prendre une délibération relative à la rétrocession des tramways Nord, et. Navarre a développé les conclusions de son rapport sur les asiles d'aliénés.

On a fait le nécessaire pour que la construction d'un septième asile ait lieu sur des terrains situés à Pavillonssous-Bois, qui devront être assainis. Agence rencontre joliette rencontres de l hotel dieu rencontre tre Femme celibataire snapchat. Ite De, rencontre, femme Mature Ottawa La rencontre ado paris. L excellente qualité vidéo et le son parfait de l audio Mature bas nylon saint quentin.

Site de rencontre ados plaselibertine Xhamster voyeur Couple amateur francais exhib sur le balcon en cam direct pour voyeur. Voyeur plage, sexetape amateur video volee, fellation dans la voiture, webcam porno.

Video voyeur sur la plage, camera cachee fellation, baise sur la plage Voyeur, amateur, Voyeur solo, Voyeur cams, Voyeur cam, In voyeur, Site de rencontre française non payant delémont escort paris 15eme alost Comparatif de site de rencontre bilzen Escort paris 15eme alost Cam voyeur en francais Envie de venir vivre photo amateur voyeur ET star sexy gratuit.

Voyeur, amateur, Amateur voyeur, Voyeure, Voyeur, Caméra. Voyeur, amateur, Voyeur solo, Voyeur poilu, Voyeur cams, Voyeur cam, Mature Amateur Films porno homemade francais en ligne sans inscription Voyeur cam plage nudiste home video. Massage erotique en vendee massages sexes Envie de venir vivre avec ma femme.

De nombreux films X de Caméra Caché, Caché mis en site libertin entierement gratuit choisir un site de rencontre ligne tout les jours amateurs.

Domination avec soumise avec un couple amateur en direct en cam Webcam amateur gratuite pour une rencontre sexe dun soir ou un plan liveshow. Une bonne baise anal avec un couple amateur francais en direct sur nos 9 webcams voyeur, regardez me faire defonce le cul.

Felation amateur beurette nues sexe felation amateur etudiante sexy cam bdsm Voyeur, en public, japonais, réalité, cams, couple, cams, en Site de rencontre facile et gratuit meilleur site de rencontre avis Nus, amateurs, amateurs, jeune fille, amateurs, masturbation, masturbation, faits

.

Missionnaire porno escort bernay

Attentat politique Un crime terroriste à SaintPétersbourg. Les Livres d'ét rennes, G. Le Sénat Auguste Avril. Bouquet de La Grye André Nêde. Journaux et Revues André Beaunier. La Bienfaisance économe Janvtlle. Gazette des tribunaux Georges Claretie. Et puis encore que leur est-il advenu dans le cours de l'année à tous ces-gens? Comme ce serait bien d'envoyer à chacun la chose justement qui lui sera commode jdu secourable!

Tandis que je rêvasse, au coin du feu, des visages passent devant moi; et, dans certains regards, j'aperçois le reflet, laissé par des émotions que je sais bien.

Parfois, l'un de ces visiteurs taciturnes s'attarde, on dirait que, comprenant ce dont je suis occupée, il veut me fajjs. Il a'piJAîïe ses yeux sur les mjèns et reste là. Oui, je vois ce qu'il vous, faut! Assuré Quelle imprudence Pendant ces douze mois votre fortune fut singulière. Vous connûtes le succès sous des aspects divers. Il suffisait que vous tendissiez la main pour que l'objet de vos désirs y tombât. Eh bien vous recevrez de moi, solidement emballé, car la chose est tragile, un gentil paquet de superstition.

Ne faites pas la grimace, s'il vous plaît! Traitez mon cadeau comme il le mérite Il vous servira beaucoup. Grâce à lui, vous apercevrez l'esprit jaloux qui rôde autour du bonheur humain, et une crainte sagace corrigera vos certitudes. Vous vous souviendrez juste à point que Furius Gamillus, offrant un sacrifice après une victoire, s'embrouilla sottement les pieds, tpmba de son long, 'fut extrêmement grotesque, et aussitôt relevé, bénit les dieux de lui avoir infligé cette légère humiliation qui compensait un peu sa chance, et détournait de lui au moins l'espérait-il des vengeances plus sérieuses.

Il savait, ce Romain, que tout bonheur se paye. Le moins inquiétant est celui dont le prix fut acquitté d'avance par quelque effort prodigieux; quant aux autres. Les autres, ce sont les pires menaces, car, à moins d'avoir reçu à Noël le cadeau de superstition qui est méfiance et humilité envers le destin nous nous comportons fort maladroitement avec eux, -et nous leur manquons de respect.

Voilà le manque de respect qui fâche le ciel 1. Nous jouons un rôle dans la durée de notre bonheur, mais d'abord nous n'y étions pour rien.

Ce qui fait le succès d'une manifestation artistique, d'un système de philosophie ou de politique, ce qui détermine la possibilité d'une fortune, et même- la rencontre d'un être nécessaire, ce sont mille circonstances, qui entrent en action longtemps avant quecelui qui aura le bénéfice, de ces choses savoureuses n'apparaisse sur la terre. Il sera doué de quelque faculté pour un certain de littérature, et justement ses contemporains auront besoin de cette sorte de littérature.

La mode n'a aucunement-deviné son génie, elle obéit aux déplacements des conditions sociales et économiques an milieu desquelles, superbement, il se meut, sans les voir. La manière de penser qui le conduit aux sommets, les larges ouvertures de la carrière qu'il choisit furent encouragées, ou créées de toutes pièces par des traités de commerce, une révolte de nègres, le percement d'une montagne, une nouvelle lîgne de chemin de fer, la découverte d un chimiste, l'invention d'un engin.

L'heureux individu arrive à point, cueille le fruit, ettsonge que, sans lui, l'arbre n: Bût pas poussé qui porte ce fruit-là.

Il se trompe, et je vous le dis, ces erreurs-là indisposent la Providence. Les gens héroïques qui se tuent en expérimentant des aéroplanes préparent des succès, des honneurs, dont on ne Minait prévoir la forme, polir quelques- 1.

Mon cadeau évitera ces irrespectueuses imprudences à l'ami favorisé. Il lui montrera que, loin d être un créateur de circonstances, il n'est qu'un moyen employé par des causes lointaines pour parvenir à leur réalisation, et que ces mêmes causes le détruiront vite s'il les méconnaît.

Il saura que, si une bonne année est généralement suivie d'une moins bonne ou d'une mauvaise, c'est que personne ne nous avait, à Noël, envoyé un paquet de méfiance superstitieuse envers le destin, ou que, l'ayant reçu, on s'en est débarrassé comme on fait de choses décidément trop laides et trop inutiles dont on ne veut pas déparer sa demeure.

S'il garde bien mon sabot, il n'aura pas, je le lui promets, lieu de se plaindre de Le sabot lui fera comprendre que, loin de finir quoi que ce soit, toute victoire est un début; que réussir c'est se transformer en cible; qu'on peut jouer et rire jusqu'au premier résultat heureux, mais, après, jamais plus, car, ce point franchi, le véritable danger et la lutte mortelle commencent.

Heureux ami, vous discernerez clairement, et ne l'oublierez point, que le succès contient un narcotique redoutable, et que pour le dompter après qu'on l'a saisi, et pour, ensuite, n'être pas détruit par lui, il faut tuer le sommeil, le doux, le délicieux sommeil. J ai mis dans le sabot de superstition la saine terreur du lendemain, l'humilité circonspecte, la volonté et le respect prudent du dieu ironique, prêt sans cesse à défaire ce qu'il a fait.

Mon présent n'est pas. Vous l'acceptez cependant, je le vois bien, car une ombre soucieuse glisse sur votre visage. Il part et en voici un autre, fort mélancolique. Il n'a point eu de succès mais des revers, on l'a volé, il se désole.

Je ne sais au juste ce qu'on luj. Une bonne paire de lunettes pour examiner son cas. Il les mettra, j'en suis sûre. Il les met, il regarde, et que voit-il?

Il voit que si cette chose, objet de sa peine,. Absurdes lunettes qui faussent les apparenceslll ytenait passionnémentà. Il croit aux voleurs,je vous le jure. Soyez franc, vous avez appris que votre chère chose était un trésor, seulement à la minute où on vous- l'a prise. Le trésor n'en était pas un pour vous, et même, il n'était pas à vous, c'était un coffret hermétiquement clos et dont la clef manquait. On vous a volé ce qui ne vous appartenait pas, et c'est parce que vous ne possédiez nullement ces magnificences, n'y compreniez rien, n'y aviez aucun droit qu on vous les a dérobées.

Ne vous plaigniez plus, vous ne jouissiez guère de ce qu'enfermait la cassette sans clef. Il proteste de nouveau. Le trésor était bien son trésor, il en savait chaque détail, en goûtait les splendeurs avec délicatesse et avidité; y consacrait toute son énergie, sa pensée entière, ses instants. Il n'existait que pour ce trésor. Ah c'est différent; mais les lunettes de vérité feront leur office quand même.

Qu'il les garde encore devant ses yeux tristes, et il apercevra distinctement que, si on comprend la chose précieuse qu'on possède, si on lui rend un culte, si on lui appartient autant et plus encore qu'elle ne vous appartient, et que, malgré tout elle se laisse voler, c'est qu'il ne s'agissaitpas d'un vrai trésor.

Pauvre ami, vos gemmes, vos métaux merveilleux, c'était du cuivre, des morceaux de verre. Laissez que je vous félicite, vous n'avez rien perdu qu'une illusion, et c'est un bénéfice net que la perte d'une illusion.

Ne dites pas que celle-là vous rendait heureux. Vous savez bien que ce n'est pas vrai Autour des choses de mensonges il y a une atmosphère affreuse. Vous respirez mal à côté de votre traître trésor; des notes discordantes déchiraient vos oreilles. Vous ne vouliez pas voir, pas entendre, pas savoir; vous saviez pourtant, on sait toujours 1 Vous saviez que ce clinquant auquel vous vous attachiez disparaîtrait un jour; vous saviez que ce n'était pas un trésor!

On vous a enlevé le prétexte de nos constructions, votre pouvoir de construire demeure intact. Vous recommencerez ailleurs, et peut-être avec une fortune plus heureuse. Ne vous abandonnez pas; mettezvous en chasse Quand on reçoit un coup sur la tète, il ne faut pas tomber par terre en fermant les yeux, il faut faire un pas en avant et regarder.

Il arrive alors qu'on aperçoive plus d'une chose, dont, avant le heurt, on ignorait la présence si voisine; des choses exquises, douces, faciles a prendre. Ami déçu, pour votre Noël, je vous donne le courage de regarder autour de vous.

Et qu'a-t-il, celui-ci, avec sa figure fâchée? Que vais-je mettre dans son soulier? Je m'en garderai bien I Je lui offre l'oubli, tout simplement 1. Ne croyez pas, personnage dégoûté de vous-même pour une minute que vous tirez un bénéfice de la contemplation morose de vos péchés. Il y a en nous tous des automatismes dangereux, ne les favorisez pas. S'hypnotiser sur une erreur en déplorant de l'avoir commise, c'est un assez sûr moyen de se donner envie de la commettre encore.

Tandis que vous bercez vos regrets d'avoir fait ce qu'il ne fallait pas faire, vous vous mettez en bonne situation pour recommencer. On n'efface rien de ce qu'on a écrit au livre de la vie, mais on peut écrire d autres choses, et pour cela d'abord on doit oublier les mauvaises lignes précédentes. Gardezvous, en y pensant trop, de vous saturer de votre faute. On croyait'autrefois qu'une longue accoutumance rendait les poisons inoffensifs; on pense maintenant, au contraire, qu'elle rend mieux apte à une intoxication plus rapide et plus complète.

Une cuillerée d'alcool enivre l'alcoolique invétéré. Et de même, si on s'acharne dans le remords. Elle pénètre partout, on en est envahi tellement, qu'une goutte de tentation suffit à déterminer la rechute. Donc, personnage mécontent, si toutes les petites horreurs, où pendant ces douze mois vous vous êtes complu, étaient accidentelles, ne vous grandissez pas par votre indignation, rejetez la détestable draperie romantique du remords, appelez-vous imbécile, cela vous soulagera peut-être, puis dites-vous énergiquement que c'est un autre qui a vécu ces mois fâcheux, non pas vous, que vous n'avez plus rien de commun avec ce passé-là.

Oubliez 1 l'oubli vous purifiera. Et si vous avez fait toutes ces choses en suivant une pente naturelle, si vous devez dans le futur vous comporter comme le vilain toutou de l'Ecriture, quel avantage trouverez-vous à vous écarter une seconde de ce à quoi fatalement vous reviendrez?

Ce sera plus simple, et beaucoup plus joli, puisque sincère. Prenez mon sabot, je vous en prie 1. Le souvenir palpitant qui ne laisse pas une seconde la pensée vide le souvenir qui fait continuer en soi les gestes de l'être tant chéri, les inflexions de sa voix, les nuances graves ou moqueuses de son esprit; le souvenir qui conserve ses regards, toutes ses paroles, non seulement les regards du passé, les paroles qu'il a dites, mais d'autres encore, les paroles qu'il prononcerait s'il était là, qu'il prononce en vérité, car il est là!

Il est là, dans la chambre solitaire, dans la rue sonore, mêlé aux moindres choses et aux grandes, plus réel qu'il n'était, et tenant plus de place. Le souvenir, le sentez-vous, ami précieux au regard de qui j'ai lu une telle détresse, le souvenir incruste, dans chacune de vos fibres, celui que vous pleurez vous en êtes rempli comme vous ne le fûtes jamais.

Vous n'avez pas permis qu'il mourût, vous l'avez seulement caché en vous, et rien ne vous l'ôtera plus. Pensez-vous que l'on puisse mourir quand on aime comme il vous aimait, quand on est aime comme vous l'aimez? Pensez-vous que la mort ait la force de détruire de pareilles forces Non Descendez au fond de votre intimité secrète, son puissant sourire- vous y attend.

Il savait qu'il, en serait ainsi, il savait que tant que vous vivez, il vivrait. Ceux qu'on n'aime pas meurent, et eux seuls Ils meurent parce qu'ils n'ont pas, comme lui, bâti, dans une autre pensée, l'abri d'ardente paix où l'on se réfugie pour vivre plus mystérieusement à la minute même oit on paraît s'anéantir.

Vous le sentirez chaque jour davantage' s'affirmer en vous, parler, penser, s'émouvoir. Il vous a choisi pour demeure. Après des siècles, peut-être, des éclairs dé génie et de bonté sublime jailliront de certains êtres, sans qu'on devine d'où ils leur viennent, et ce sera lui, qui, transmis d'âme en âme par le miracle premier de votre tendresse, continuera d'inspirer de vivre!

Ne croyez pas que l'amour s'efface! Pleurez pour ceux qui, l'aimant moins, l'ont véritablement perdu. Vous, vous ne pouviez le perdre. Seul l'amour, vainqueur de la mort, vaut qu'on vive. Amis lointains et chers, amis inconnus et secourables, amis disparus et'qui durez en moi, à vous tous pour ce Noiil j'envoie un peu de mon amour.

Le ciel est encore brumeux, l'atmosphère très humide et la pluie est tombée pendant la journée d'hier par intermittences. La température est en hausse accentuée. La pression barométrique accusait, à midi,. La situation est très troublée sur l'Ouest de l'Europe, une dépression s'est avancée sur les îles Britanniques et la.

France on notait mm en Bretagne, mra à Biarritz. Une tempête de sud-est sévit sur la mer du Nord. La température a aussi fortement monté dans nos régions du Nord et de l'Ouest elle a baissé dans le centre et le nord du continent.

Baromètre mm ciel très couvert. Monte-Carlo terrasse du Casino. Température à dix heures du matin, à midi, A midi, à trois heures, Du New York Herald. Aujourd'hui, à 1 heure 15, Courses à Vincennes. Prix de Saint-Brieuc Faon Flore. Prix de Quimper Etampes; Floridor. Prix de Mauléon Orchydée; Cloudy. C'est aujourd'hui qu'aura lieu, sous la Coupole, la réception de M. Le nouvel académicien, qui fera l'éloge de son prédécesseur François Coppée, sera accueilli par M. La salle de la Coupole n'étant pas éclairée, depuis Mazarin, et le temps étant gris, la séance a été avancée d'une heure: Il a, dans la même séance, fixé les dates des cinq grands concours hippiques régionaux celui de Bordeaux, qui buvre toujours la saison, aura lieu du 5 au 13 février; celui de Nantes, du 26 février au G mars; celui de 'Nancy, du 29 mai au 5 juin; celui de Vichy, du 27 juin au 6 juillet, et enfin celui de" Boulogne-sur-Mer, du 22 au 31 juillet.

Les règlements et programmes de ces concours seront publiés dans le prochain bulletin de la Société, qui paraîtra en janvier. Les aspirants au ruban rouge ont passé avant-hier un moment désagréable' celui où est venu en discussion devant la Chambre le budget de la Légion d'honneur. C est d ailleurs une scène sans gravité et qui se renouvelle tous les ans. Tous les ans, un certain nombre de législateurs, amoureux d égalité, cherchent noise à, la Légion d honneur, au moment oit l'on vote ce budget.

Tantôt, c'est sur le principe de l'institution qu'on ergote une autre fois, c'est sur les traitements cette année, on en voulait au grand chancelier lui-même. Tout a fini par s'arranger. Et tout s'arrangera, de même, l'an prochain. Il- est évident que l'insigne de la Légion d'honneur est une distinction, et qu'en principe, rien ne devrait, dans une démocratie, distinguer les citoyens les uns des autres.

Il est évident aussi que la majorité des électeurs et, pour un député, cela est digne de considération! Si le nombre de gens qui n'ont pas le ruban rougo est très supérieur à celui des gens qui l'ont, il est presque égalé par le nombre de ceux qui veulent l'avoir. Alors le député hésite. Il se demande où est son devoir; et finalement il se tire d'affaire en flétrissant l'institution, pour commencer, et en lui promettant de vivre, pour finir.

On avait, pour l'Exposition de , élargi à l'aide de poutres do fer le pont d'Iéna, eh le défigurant d'ailleurs. Nous savons à Paris ce que cela veut dire, et personne ne sera étonné d'apprendre que le provisoire de dure encore. Il est malheureusement fort probable qu'il durera toujours 1.

Paris remarqua que le tablier du pont d'Iéna laissait à désirer. Bref, on a complètement remis à neuf le provisoire de , et nous en avons maintenant pour quelques lustres. Comme on a raison, citoyen, de dire que les proverbes sont menteurs Par exemple, il y en a un qui affirme que la vertu est toujours récompensée.

Eh bien non, ce n'est pas vrai, et vous venez d'en faire l'expérience. Vous aviez invité généreusement S. Et j'imagine la joie que vous eût procurée une telle visite. Citoyen archevêque, vous vous écartez de la question. Mais Mgr Amette n'a, comme vous diriez, rien voulu savoir. A qui se fier désormais, citoyen? Et n'est-il pas lamentable de constater. Dites est-ce que vous ne trouvez pas que c'est à dégoûter de tout.?

Nos grands-parents, qui n'avaient pas encore des Majors, vieux ou jeunes, pour leur prédire le temps, se livraient volontiers à des observations dont ils enchâssaient le résultat dans des dictons aux rimes plus ou moins riches.

Le 25 décembre sera donc un jour d'observation. Si la température se maintient clémente et agréable, et que le dicton ait dit vrai, il faudra nous attendre à le payer dans trois mois; en ce cas, ce n est pas cette fois que nous verrions Pâques fleuries. Les mois passent, mais rien ne change. Toujours des trous toujours de l'eau 1 Crotte et bourbier, gadoue et fange 1. Paris, creusé', comme une dent,. Comment satisfaire ceux et celles pour qui Noël est inséparable de l'idée d'une jolie surprise, au vrai sens du mot?

Le problème est facile à résoudre les liqueurs superfines et la grande fine Champagne de Marie Brizard et Roger sont, dans cet ordre d'idées, le cadeau qui s'impose à l'attention de tous les gens sérieux, puisqu'il se présente sous l'égide aimable d'un nom qui constitue une double garantie, tant au point de vue de l'hygiène que de l'excellence des produits. A la demande de M.

Aynard et de la Chambre de commerce de Lyon, M. Dujardin-Beaumetz vient de décider qu'après l'exposition du mobilier impérial, qui attire en ce moment tant de visiteurs au pavillon de Marsan, les splendides étoffes de soie que Napoléon commanda pour Marie-Louise seront présentées aux.

A deux pas de l'Opéra, au centre du Paris élégant, s'ouvre, sous ce titre allé-. Les bruits d'avant-première clament déjà que de nombreuses tables sont retenues pour le Réveillon du Ce ne sont partout que préparatifs en vue des fêtes. Les petites baraques étalent les menus jouets dont la yue émerveille les tout petits, et les grandes maisons d'alimentation bourrent leurs vitrines de tout ce qui peut flatter le palais des grandes personnes. Que d'indigestions en perspective, auxquelles échapperont ceux qui auront eu la précaution de prendre après leur repas un verre de véritable liqueur fabriquée a la Grande-Chartreuse 1.

Cette pièce de résistance était, comme on peut s'en rendre compte, capable de supporter to bear l'assaut des 'appétits les plus à craindre. Nouvelles a la Main. Qui donc, sinon eux, brûlerait les planches?. Mais il ne prétend plus y être allé. Il soutient seulement qu'il en est revenu.

Le Masque de Fer. C'est sous une pluie battante qu'ont eu lieu aujourd'hui les funérailles solennelles de Léopold 11, mais ni la pluie, ni le vent qui soufflait par rafales n'ont empêché la foule, accourue de toutes les provinces, de se masser dès la première heure dans les parties hautes cle la ville, entre le palais royal et Sainte-Gudule, et dans les rues avoisinant le parcours du cortège, et où de pauvres gens ont installé des tribunes primitives où la place se paye couramment quatre francs.

Aux fenêtres, la foule est aussi dènse, et certaios propriétaires ou locataires ont fait de bonnes recettes on n'y avait pas accès à moins de 80 francs par personne.

La cohue était telle que la police a dû déblayer les rues, et à neuf heures les troupes sont venues se ranger pour faire la haie devant les spectateurs; carabiniers, chasseurs, lignards, gardes civiques attendent dès lors, l'arme au pied, impassibles sous la pluie, le passage du cortège. Pendant ce temps, les personnages officiels et les missions étrangères s'assemblaient au Palais où tous pourtant ne purent parvenir, tant la circulation était rendue difficile par l'encombre-ment des rues.

Certains durent se résigner à se rendre directement à la cathédrale. A neuf heures cinquante, arrivent le président du Sénat et le président de la Chambre, les ministres d'Etat. Schollaert, président du Conseil, est accompagné de tous les ministres à portefeuille et du corps diplomatique en entier. A dix heures, le prince Albert arrive en automobile au Palais il porte la grande tenue de général sur la-.

Le prince Albert, s'inclinant longuement devant la dépouille mortelle du Roi, a baisé le drapeau endeuillé du régiment de' grenadiers qui enveloppe le cercueil, auprès duquel des couronnes immenses ont été placées. Ensuite, dix-huit sous-officiers de l'ar- mée enlèvent le cercueil et le transportent, avec d'infinies précautions, sur le char funèbre d'apparat, le même qui a servi pour le comte de Flandre. Le char est traîne par huit chevaux caparaçonnés de' ribir1 et or.

Le cocher a' le bicorne garni d'un long voile noir flottant. Lorsque le cercueil est placé sur le char funèbre, on y dépose la croix et les fleurs des filles du Roi. Au moment ou le char quitte le palais, les troupes présentent les armes, les clairons sonnent et fes tambours battent aux champs en sourdine. Les artilleurs tirent des salves et les cloches de SaintJacques-sur-Caudenberg sonnent le glas. La pluie a cessépour un- instant, mais le ciel reste toujours sombre. LY'tat-major de la gar'de civique et les officiers.

Lie clvar; funèbre -est entouré par le corn tes John eTÔultremont, grand maréchal de la Çqijir; le baron Auguste Goffmût,. Les 'cordons du poêle sont tenus par MM. Ali "moment de l'arrivée ,à la cathédrale une. La décoration de l'église est impressionnante. Les parois latérales sont tendues de noir. Le corps,- enlevé par dix-huit sousoffieiers, est porté à bras dans la collégiale. Mgr Mercier, entouré des evêques de Belgique et d'un nombreux clei'gé; aux sonneries des cloches se mêle-, une marche funèbre.

Ijdiiies ine csi chanté en faux-bourdon,, ainsi que le De Profundis, après. Pe'n'danf, la cérémonie, le ministre de Chih'e. La foule est toujours énorme, bruyante, 'les cordons de troupes peuvent difficilement la maintenir, et les cris des camelots,, les exclamations des curieux s'arrêtent à peine au passage du cercueil.

Boulevard Botanique, une formidable poussée renverse les tribunes improvisées d'autres s'écroulent sous le poids ;de leurs occupants, et on relève des blesiscs qui sont aussitôt conduits à une ambulance installée près de la porte de Scharbock. A cet endroit,- un autre incident se produit aussitôt après le passage du. Là cérémonie funèbre à Laeken Il est deux heures lorsque le cortège arrive à l'église de Laeken.

Devant le por'ché'de l'église, la police a fait le- vide; elle a reçu l'ordre de. L'église est décorée comme aux jours de grandes cérémonies de deuil public.

De hautes draperies noires, lamées d'argent, l'enveloppent complètement. Le doyen de Laeken vient recevoir à: La comtesse de Flandre, la princesse Albert' dé Belgique, lès; princesses' Stéphanie et Clémentine, la duchesse, de Vendôme.

A deux heuros dix, il s'avance prooessionnellement vers la porte dé l'église pour y recevoir le corps porté par des sous-officiers de grenadiers.

La cérémonie est grandiose. Il reste encore un caveau inoccupé, c'est là où l'on placera demain le corps du second roi des Belges. Sur une petite table voisine, éclairée par, un petit candélabre, on a ouvert un livre où est libellé le procès-verbal d'inhumation. La cérémonie prend fin à deux heures et demie, et l'on rentre à Bruxelles en débandade par une pluie diluvienne. Tel fut ce mélancolique dernier acte d'un règne inoubliable. Demain aura lieu le premier acte du règne nouveau qui se complétera par une amnistie.

Des démarches instantes se font pour que l'on y comprenne Léon Péltzer, condamné aux travaux forcés à perpétuité en pour participation au fameux assassinat de l'avocat Bernays, et que Léopold II refusa toujours de libérer. Les membres de la Chambre se- sont réunis dans la salle des séances' du Sé- nat pour discuter le texte de l'adresse qui sera remise au prince Albert demain à l'issue de la cérémonie de la, prestation de serment.

Vandervèlde se lève immédiatement après l'ouverture de la séance pour proposer que le texte de l'adresse soit t discuté, non en comité secret, mais en séance publique. Dès lors, il est juste qu'elle soit formulée dans une discussion publique. Le président déclare ne pouvoir accepter cette proposition qui esteontraife saux traditions.

Vandervelde, nous n'avons plus rien à faire ici. Il se lève, quitte la salle, et tous ses collègues l'imitent. L'adresse que le Sénat présentera au nouveau souverain dit: Le serment que Votre Majesté a prêté au sein de la représentation du pays crée entre le souverain et la nation des liens solennels et indissolubles. C'est le gage le plus précieux de l'indépendance, de la prospérité et de la grandeur de la patrie.

Grâce à la sagesse, la prudence, à l'habileté de nos rois, l'indépendance du pays s'est affermie; les puissances européennes ont pris confiance dans, la pérennité de l'oeuvre consacrée par leur concours. L'adresse rappelle le rôle du roi Léopold dans le développement industriel et commercial de la Belgique, la réalisation des travaux publics et l'encouragement des sciences et des arts.

Circonscrite dans ses étroites frontières tracées par l'Europe, toute espérance d'agrandissement paraissait interdite à la Belgique; griiee au roi Léopold, elle possède un vaste empire colonial. La nation entière a resseilli la perte immense qu'elle venait de faire. Le Roi, entouré des sympathies des cours de l'Europe, facilitera, par sa collaboration, les relations internationales. Votre Majesté a suivi avec un patriotique intérêt les développements de la vie nationale.

Elle n'a pas cessé de porter son attention sur le sort des travailleurs. S'adressant il la Reine, l'adresse rappelle sa sollicitude i l'égard des enfants malades et infirmes. On croit qu'elle quittera la Belgique incessamment sans rien changer à son modus vivendi. Les1 scellés de Balincourt Devant le Tribunal de Pontoise assemble s'est plaidée hier la demande en levée de scellés form-ée par la baronne de Vaughan '.

Mc'Feldmann a réclamé la leyéc cles scellés. Le représentant de la châtelaine soutient que seuls peuvent être mis'sous. Me Desjardin, assisté de M' Janson, soutient la' régularité ,de l'apposition des scellés; il en demande le maintien. L'avocat de la princesse Louise conclut en demandant qu'il soit procédé au plus tôt à l'inventaire du château.

Lè procureur de là. Un Crime terroriste à Saint-Pétersbonrg. Le colonel Karpoff, chef de la police de sûreté, a été tué la nuit dernière par l'explosion d'une bombe. Il y a quelques jours, un jeune homme, qui présenta un passeport au nom. Il recevait hier la visite de deux personnes, dont l'une se présenta comme son. Ces deux personnages étaient dans l'appartement, lorsque Voskressensky sortit une formidable détonation se produisit aussitôt.

Voskressensky, qui s'enfuyait, en bras de chemise et sans chapeau, fut arrêté. On le fouilla et on trouva sur lui. On pénétra alors dans la maison. L'arpartemont était horriblement saccagé; un cadavre affreusement mutilé gisait sur le parquets c'était celui du personnage qui s'était donné pour l'oncle du terroriste; l'autre, le domestique, un agent de la police secrète, était griève-.

Le'mort fut tout de suite identifié grâce aux marques de son linge c'était le colonel Karppiï. On pense que Voskressensky devait être affilié à la police, qu'il avait attiré le colonel Karpoff chez lui soi-disant pour lui révéler un complot terroriste, et que, l'ayant, laissé seul un instant dans l'appartement, il pressa un bouton électrique qui détermina l'explosion.

L'enquête a établi en effet ;que, peu de temps avant l'arrivée du colonel Karpoff, Voskressensky avait l'ait appeler un électricien pour établir une sonnerie et qu'il 'l'avait renvoyé en disant qu'il achèverait lui-même le travail. Les jambes du chef de la police de sûreté ont été projetées dans l'appartement situé au-dessous de celui de Voskressensky, par un trou creusé dans le plancher par l'explosion.

On a trouvé dans une valise appartenant à Voskressensky, une cotte de mailles et un appareil électrique comme ceux employés quelquefois par les révolutionnaires pour faire exploser des bombes portatives.

On a découvert dans la salle de bain de l'appartement une certaine quantité de dynamite et de. Voskressensky appartient au parti des révolutionnaires socialistes finlandais. Une perquisition opérée dans l'appartement détruit a fait découvrir un laboratoire anarchiste. Y Wan Yon, premier ministre de Corée,, a été blessé à mort d'un coup de poignard. L'agresseur attaqua alors à coups de couteau le conducteur du pousse-pousse qui fut tué sur le coup.

Pendant qu'on arrêtait l'assassin, on transportait le premier ministre à l'hôpital. On attribue ce crime à une intrigue politique; mais comme le premier ministre était réputé pour fomenter des sentiments hostiles aux Japonais en Corée, il ne s'agit évidemment' pas là d'un crime contre la domination japonaise. L'assassin aurait voulu venger un de ses compagnons qui avait été. D'après le bulletin de santé publié cematin, l'état de M. Il n'est survenu aucune complication.

L'auteur de l'attentat a essayé de se suicider en se jetant par la fenêtre du deuxième étage du palais de justice. Les deux Chambres ont unanimement flqtri l'attentat que le ministre de l'instrûctian publique a déclaré être une manifestation anarchiste déshonorante pour la vie publique roumaine.

La situation en Grèce. La situation reste sans changement. La" Chambre n'a pas tenu séance.. Un groupe d'étudiants a. Il ne s'est pas produit d'autre incident.

Chalcié de revenir à Athènes. On dit qu'un certain nombre de vaisseaux de guerre étrangers arriveront demain au. On a été' très' favorablement impressionné, en Italie, par lés' dispositions du nouveau. Un a constaté avec la plus vive satisfaction qu'aucune aggravation n'a été apportée a,u, statu quo qui régit un assez grand nombre d'articles intéressant directement l'industrie agricole italienne, c'est-à-dire l'industrie qui mérite, en ce pays, des égards spéciaux et qui est l'objet d'une sollicitude particulière de la part des pouvoirs publics, à cause des graves difficultés contre lesquelles elle doit lutter pour soutenir la concurrence contre la production, étrangère sur les marchés internationaux et même à l'intérieur du royaume.

Mais on n'ignore pas, ici, que l'intervention personnelle de M. Camille Barrère, anirbassadeur de France, n'a pas été étrangère à la mansuétude dont ont fait preuve les auteurs de cette réforme.

Cette intervention est d'autant plus méritoire qu'on connaît l'àpreté avec laquelle les tendances protectionnistes s'imposent un peu partout, en France comme ailleurs, aux pou-. On a aussi constaté avec 'une satisfaction non moins vive qu'au cours de la discussion qui a. L'opinion publique italienne, j'ai' pu le constater, se.

Le nouveau ministère portugais Lisbonne, 22 décembre. Le président du conseil, M. Veiga Beirao, est un, des plus célèbres avocats du Portugal, et un orateur de grande valeur; il a été plusieurs fois ministre de la justice et il est vice-président de l'Académie des sciences dont le président est le roi Manuel. Le ministre de l'intérieur, M. Costa, est en même temps qu'un homme politique de premier ordre universellement estimé, professeur, journaliste et conférencier et il a été ministre et directeur généra des colonies qui lui doivent beaucoup.

La Chambre a, malgré l'opposition do M. Weckerlé, décidé d'envoyer une adresse au Roi réclamant la création de la Banque hou-' groise autonome pour le 1er janvier. Lukacs et le comte Khuen-Hedewary partent pour Vienne, où ils rendront compte au Roi de leurs négociations avec les partis. Les voies d'accès au Simplon Berne, 22 décembre. Le Conseil des Etats a abordé, dans "sa séance de l'après-midi, la discussion dé la convention franco-suisse du feimplon;, déjà adoptée par le Conseil national.

Schultliess Argovie , a recommandé le vote. Richard Genève a fait l'historique des questions du. Simplon et de la Faucille ;. En partant hier pour Bucarest, Sofia et Belgrade, Djavid-bey, ministre des finances, a déclaré que son déplacement njavait aucun caractère politique et qu'il profitait seulement des vacances parlementaires pour faire un court voyage d'agrément.

On dit aussi que le voyage du roi de Bulgarie "à Saint-Pétersbourg n'aura lieu qu'à la fin de l'année prochaine, parce qu'on espère qu'un pas décisif aura été fait d'ici là dans la voie de la réalisation de cette confédération.

La santé du Négus. Le gouvernement éthiopien a donné l'assurance officielle que le Négus est encore vivant. L'état de santé de Ménélicli est toujours grave, mais il reste stationnaire. Le ministre des affaires étrangères et le plénipotentiaire bulgare, M. Dmitroff, ont signe aujourd'hui une convention définissant les obligations monétaires prises par la Bulgarie envers la Russie, à la, suite de la décla- ration de l'indépendance bulgare, et confor- mément au protocole russo-turc du 20 avril , relativement à l'abandon par le gouvernement russe d'une partie de l'indemnité de guerre fixée par la convention', du 20 mai.

D'autre part,, le ministre des affaires étrangères et le ministre do Turquie ontsigné. Les comptes d'une souscription Rome, 22 décembre. Le comité à décidé la publication de son rapport, il accoutre nommé une commission de liquidation de la comptabilité encore en cours et, avant de se dissoudre, il a voté des adresses de remerciements au duc d'Aoste: Le procès Friedjung s'est terminé par une déclaration de Friedjung exprimant des doutes sur l'authenticité des documents présentés comme preuves des actes reprochés par lui aux plaignants.

A la suite de ces déclarations, les plaignants ont abandonné leurs poursuites contre Friedjung, qui, en conséquence, a été acquitté. La déclaration de Friedjung a été provoquée par la constatation de la police berlinoise, que le professeur serbe Markbvic, dont un des principaux documents affirmait l'activité à Belgrade du 20 au 30 octobre , était à cette époque présent à Berlin.

Les papiers de Cook. La nouvelle de l'insuffisance absolue des documents du docteur Cook a produit un profond désappointement, car le docteur Cook était fort sympathique, et la confiance que l'on avait en lui avait résisté à toutes les attaques. On se souvient d'ailleurs qu'il y reçut, à son arrivée des régions arctiques, un grade universitaire élevé.

Hier soir, les mes de Copenhague étaient noires de monde et l'on s'arrachait littéralement les éditions supplémentaires, des. Dans leur rapport, les membres de la commission ont reconnu que les documents fournis ne contenaient aucune information intéressante à un degré inadmissible. Le terme employé n'est pas inadmissible, mais le mot danois utilknfelig intolérable , qui est beaucoup plus sévère.

Un télégramme reçu par la télégraphie sans- fil du transatlantique français Chicago o annonce l'arrivée de ce navire dans la matinée et demande- qu'on lui prépare du charbon et de l'eau. Le Chicago a mis onze jours à venir de New- York et a été retardé par de violentes tempêtes.. Il n'est pas le seul dans ce cas. Le Campania, de la Compagnie Cunârd, a eu la traversée la plus mauvaise qu'il ait jamais éprouvée.

La mer était si houleuse que le Cairïpanià a été obligé d'entrer dans le port de Cork pour y déposer le courrier d'Irlande, qui n'a pu être transbordé en 'mer, comme cela se fait d'habi tude.

Le ReichsraCh autrichien a définitivement adopté les douzièmes provisoires ainsi quo la loi autorisant le gouvernement à régler les rapports commerciaux avec les Etats balkaniques. Sur la demande du Sénat, le gouvernement turc a suspendu le Tanine, organe du parti jeune-turc, qui reparaîtra dôs aujourd'hui sous le titre de Yeni nouveau Tanine. Une conférence anglo-germano-belge se réunira le 6 janvier prochain, à Bruxelles, pour régler le différend provoqué par la délimitation des territoires des colonies anglaise et allemande de l'Est africain.

Sa machinerie était remplie d'eau. Deux voitures ont été brisées. Il n'y a aucune victime, et tous les voyageurs sont rentrés à Lisbonne. Le commerce extérieur et la France. D'après les statistiques publiées par le département du commerce des Etats-Unis, la valeur des marchandises exportées de ce pays au Mexique pendant le mois d'août dernier ;t été de 4,, dollars contre 3,, dollars pendant le même mois de l'année dernière, soit une augmentation de , dollars.

Pendant les huit mois qui ont pris fin la 31 août, cette exportation a été de 34,, dollars, contre 30,, dollars pendant la même période de ; augmentation en 3,, dollars. D'autre part, les valeurs des marchandises exportées, en août dernier, du Mexique aux Etats-Unis a été de 3,, dollars, contre 2,, dollars, soit une augmentation de 1,, dollars en août Pendant les huit premiers mois de cette année, les exportations ont atteint le chiffre de 34,, dollars contre 27,, dollars pendant la même période de l'augmentation a donc été de 7,, dollars en Ce déplorable état de choses peut être expliqué par plusieurs facteurs.

D'abord, les facilités de paiement qu'offrent les fabricants américains le nombre de prospectus illustrés et en langue espagnole dont ils inondent le pays ensuite, les armées de voyageurs qu'ils envoient et qui font, en même temps qu des affaires, de la propagande protestante en faveur des Etats-Unis, portant tort aux intérêts mexicains au point do vue de la religion, 'de l'idiome, de l'industrie et du commerce; et, enfin, parce que, il faut bien l'avouer, les industriels français veulent à toute force imposer leurs modèles comme ils imposent leur goût en fait de mo le et d'objets d'art et de fantaisie.

Mais en industrie et en agriculture, au Mexique ou dilleurs, on veut des modèles adaptés au besoin et à l'usage des pays d'abord, et, en outre; bon riiarclio. Or, l'industrie fran"çaiso ne regarde pas assez ni ces nsages ni ces besoins, fait trop-beau, trop solide et, par conséquent, trop cher. Au sujet des exportations des produits américains au Mexique, il y a lieu cependant de ne pas s'alarmer en voyant des chiffres qui pourraient laisser croire que l'Europe n'exporte pas dans notre pays.

L'Américain, ami de la réclame, indique des chiffres qu'il sait être faux pour séduire le consommateur. Il en da de même en sens contraire, pom les produits importés,; non seulement du Mexique, mais de toute l'Amérique latine, à destination de.

On prépare activement en Russie, les funérailles du grand-ducMiçhel, auquel, suivant le désir. D'après un télégramme adressé de Constantinople à la Gazette de Franc- fort, M. TcharikofV, ambassadeur, de Russie, a d'ores et déjà demandé à la Porte l'autorisation de faire passer par, les Dardanelles les navires de guerre,: Au moment du passage devant Constantinople,.

D'autre part, à la suite d'une conférence qui a eu lieu hier à. Le service d'honneur sera fait. A cause du mauvais temps rembarquement du corps aura lieu, non à Can- nes, mais à Villefranche.

A cet effet, la gare de Cannes prépare un fourgon funèbre qui sera attelé à un train spécial partant pour Villefranche à trois heures et demie avec la famille et les, invités officiels. A l'arrivée, le 24" bataillon d'alpins rendra les honneurs. Le commandant Laugier, représentait le Président de la République, arrivera ce matin. Depuis hier soir, le croiseur cuirassé Justice, ayant à bord le contre-amiral Gaschard, est en rade de Cannes, avec quatre contre-torpilleurs de l'escadre, V Oriflamme, le Gabion, la Sabretache ei la Hache.

Quant à la division navale russe -rcuirassés Diana, Aurora et Bogntyr,— elle est arrivée hier matin à Toulon pour y faire du charbon et elle a appareillé, pour Cannes à six heures du soir. Les Mvres d' Etreimes. L'élite des écrivains notoires n'est point la seule cependant qui,ait fait sienne cette maison, et la Librairie Plonest aujourd'hui le logis des princes et des rois.

De tous temps, d'ailleurs, elle témoigna sa sollicitude auxbibliophiles et s'affirma leur précieuse et généreuse amie. Faut-il rappeler ces merveilleuses Eglogues de Virgile, dont le regretté M. Gebhart avait si pieusement traduit la douce séduction, exprimée d'autre part en d'adorables aquarelles; faut-il rappeler aussi ces Anecdotes curieuses de la Cour de France sous Louis XV, par Toussaint; ces Très riches Heures du duc de Berry, reconstituées par l'éminent archiviste paléologue, M.

Paul Durrieu, et le superbe livre de Henri Bouchot, la Femme anglaise et ses peintres, et ce magnifique volume où M. Paul Durrieu'a étudié, en des pages parsemées d'images d'une incomparable splendeur les. Antiquités judaïques et le peintre Jean Fouquet. Je citerais aussi, si je ne craignais d'exciter seulement quelques regrets cuisants le Térence des ducs, dont M.

Henry Martin, le savant administrateur de la Bibliothèque Nationale, a surveillé la publication, cette merveille dont les deux cent cinquante exemplaires furent presque épuisés dès leur apparition, et qui, parée d'admirables héliogravures, de miniatures exquises où revivait toute la grâce des temps révolus, découvrit aux bibliophilesuu inestimable trésor d'art.

Et voici maintenant, parmi les autres luxueux ouvrages édités cette année par la Librairie Pion, les livres des princes que j'annonçais plus haut, et qui prodiguent à cette maison les lettres de noblesse. Animé de gaieté, plein de bonne humeur et d'entrain, ce journal de route, rédigé au jour le jour, au hasard des chemins, a gardé toute la, fraîcheur et la jeunesse d'impression des notes prhnosautières prises en courant; et il évoque à merveille la splendeur de ce voyage.

De magnifiques gravures trois planches en couleurs, 20 planches en phototypie, 66 illustrations pittoresques d'après les photographies prises par l'auteur, émaillent ce volume et en font, revêtu d'une parure royale, un ouvrage de somptueuse bibliophilie.

Dédiée a l'auguste mère du voyageur, S. Je dois signaler aussi le beau volume, enrichi de nombreuses photographies et précieux documents rapportés par l'auteur, où le prince Grégoire Stourdza nous raconte ses passionnants et mouvementés souvenirs de chasse et, do voyage En Birmanie. Je note encore le livre do-1 l'intrépide globe-trotter Paul Niedieck mes Chasses dans les cinq parties du monde mes Croisières dans la mer de Behring; mes Grandes Chasses dans V Afrique centrale; les Chasses aux grands fauves pendant la traversée du continent noir, par Edouard Foa, qui feront les délices de nos nemrods.

Enfin je tiens à mentionner à propos des livres d'étrennes cette précieuse collection de monographies d'artistes publiée sous le haut-patronage du ministère de l'instruction publique et des "be'aus-artB:: Urbain Mcrïgin; Peter Vischcr, par M.

Gruyer la Peinture au château de Chantilly et les Portraits de Carmontcllc au château de Chantilly les Chefs-d'OEuorc des Musées de France, réunis en un somptueux volume par Louis Gonse les Primitifs français ; étude magistrale de.

Je veux aussi vous avoir signalé un très bon roman, cadeau excellent pour les petites personnes avides d'émotions, r Enfant de la falaise, par Mme Augusta Latouche, habilement illustré par de La Nézière. Dans un décor très pittoresque, évoqué avec beaucoup d'art, c'est Fhistoire très gentiment philosophique d'une certaine petite Miette exquise fillette gentiment héroïque. Et c'est enfin, littérature beaucoup plus austère mais d'une impérieuse utilité pour tous ceux que leurs travaux mettent en contact avec les lois ces lois que nul n'est censé ignorer -c'est la petite collection Dalloz avec le Code administratif, le Code des assurances, du commerce, le Code civil, le Code de la presse, que sais-je encore.

Ces petits Codes, joliment reliés de maroquin rouge, sont réunis dans un élégant carton, et ils ont, ma foi, l'air le plus pacifique, le plus gentil et le plus galant du monde. Pour se procurer rapidement avec toutes facilités de payement et aux meilleures conditions une automobile de luxe pour la ville ou le tourisme ou un aéroplane de n'importe quelle marque, s'adresser à la Banque générale de l'industrie automobile et de l'aviation, 74, boulevard Haussmann, qui fournit gratuitement et s,ur simple demande.

Envoi franco de la brocliure: Incendie, Vol, Détournements Une nouvelle Société, L'Union, assurances contre le Vol et les Détournements, au capital do 4 millions, siège social, 9, place Vendôme, vient de se créer avec le même Conseil d'administration et la même Direction que spn aînée: L 'Union-Incendie, l 'une des plus anciennes et des plus puissantes Compagnies d'Assurances encaissements.

Quiconque s'absente, même momentanément, en subit la préoccupation. L Union peut offrir à tous la sécurité. En raison de son deuil,. Mme Ernesto Bosch, femme du distingué ministre de l'Argentine à Paris, ne recevra pas cet hiver et a le regret de ne pouvoir faire des visites. Mme Madeleine Lemaire sera chez elle le mercredi de cinq à sept heures à partir du 5 janvier. La baronne Fouquier a donné mardi un grand dîner suivi de soirée musicale. Mme Gubbay donne aujourd'hui une soirée intime.

Melchissédec, de l'Opéra, professeur au Conservatoire, le compositeur René Esclavy, Delaquerriére fils, Gaston Courras et Emile Mendels entouraient une causerie pleine d'esprit sur Lamartine par le baron Cara de Vaux, et Mlle Amelinea dit, avec un charme infini, des poésies de Lamartine et d'Ernest Ameline. Duchesse de Bellune, M. Lhomme, comtesse de la Jonquière, M.

David, Mme Salez, M. On apprendra avec le. Jean de Castellane a dû subir hier matin une opération. Les dépêches arrivées dans la soirée ne sont pas malheureusement très rassurantes. Mme la comtesse Jean de Castellane est au chevet du sympathique malade, ainsi que la marquise de Castellane, sa mère, et son frère, le comte Stanislas de Castellane.

Monseigneur le duc d'Orléans vient de nommer le commandant Picot délégué régional pour la zone de l'Est, M. Moranvillé président du comité royaliste départemental des Ardennes, le vicomte de Bonald président du comité royaliste départemental de l'Aveyron, M.

Ulysse Masmejean président du comité royaliste départemental de la Lozère. Le nouvel ambassadeur des Etats-Unis à Paris, M. Bacon, s'embarquera demain à New-York, à bord de la Mauritania, et arrivera en France dans les premiers jours de la semaine prochaine pour être en mesure d'assister à la réception du icr janvier.

Le baron de Mittag-Scnkheym, actuellement chargé d'affaires d'Autriche-Hongrie à Sofia, vient d'être nommé conseiller de légation. Le marquis de La Bégassière, deuxième secrétaire de l'ambassade de France en Angleterre, est arrivé à. Paris, venant de Londres. Le baron Mercier de Lostende, attaché naval à l'ambassade de France à Lon Jres, est de retour dans cette ville, venant de Paris.

A l'Union artistique ont été admis hier à titre permanent M. Jacques Aiguillon, présenté par MM. Gaston de La Chère, présenté par MM. Maurice Boutet de Monvel, présenté par MM. Les séances hebdomadaires de musique seront, reprises le jeudi 6 janvier, prochain, à neuf heures et demie très précises. Le Ràllye-Sillé, à M. Louis Foccart, s'était donné rendez-vpus au Rendez- Vous.

Un cerf quatrième tête, est attaqué à la Cheminée, se fait relancer le long de la ligne de l'Impasse et tombe mort devant les chiens après trois heures de chasse. Berrie Seward, fils de M. L'abbé Isnard a béni, en l'église parois. Joseph Berger, capitaine d'infanterie coloniale, chevalier de la Légion d'honneur, fils de M. Abel Bergejr, président de la section honoraire au Conseil d'Etat, grand officier de la Légion d'honneur.

La jeune mariée a été conduite à l'autel 'bar son cousin-germain, le docteur Marcel D,ufour, professeur à la Faculté de Nancy. Les témoins du marié étaient capitaine Castelnovo, et M. Dupré-La-Tour, inspecteur adjoint des eaux et forêts ceux de la ma- riée M. Albert Gigot, ancien préfet de police, et commandant Ernest Picot, ses cousins.

Gautifer, du de hussards, MM. Aucune cérémonie funàbre ne sera célébrée à Paris à la mémoire de M. Les obsèques auront lieu demain à Cérilly Allier. Lundi, à onze heures, en l'église ;de Courrières, a été célébré, au milieu d'une nombreuse assistance, un service solennel anniversaire à la mémoire de M.

On remarquait parmi les membres de la famille M. Yv,ès Bernard, son fils; M. André Bernard, spn père; M. Le Marié, son beau-père; MM. Lyéè de Belleau, de Charette, Le Marié, ses beaukfrères.. Le deuil était conduit par Mme Henri Pellat, sa femme; M. L'inhumation a eu lieu au cimetière Montparnasse. Chartes-Philippe- Antonin de- SennniUc, ancien capitaine-adjudant-major aux zouaves pontificaux et aux -volontaires de l'Ouest, ont été céléWéès en l'éyiise de Soussans-dé-Médoc au milieu d'une nombreuse assistance, Le deuil était conduit par M.

Dubos, son gendre commandant, de Morin de Senneville, colonel de Morih de Senneville, ses frères, et baron de Vassal-Cadillac. Les cordons du poêle étaient tenus par le comte de Monbel, baron de Montesquieu, M.

Aurélien de Sèze, anciens zouaves pontificaux MM. Dubos, Louis Clauzel et le' maire de Soussans. L'inhumation a eu lieu dans!

Les obsèques du docteur Brissaud, professeur à la Faculté de médecine, chevalier de la Légion d'honneur, ont été célébrées hier, a nrtif. L'absoute a été donnée par l'abbé Sara, curé de la paroisse. Le deuil était conduit par les trois fils du défunt, puis venaient M. Liart, recteur 'de l'Université de Paris, M.

Albert Uuerin, docteur et. Bonniott docteur Ca- mar docteur Semel. Paul Reclus, M, et Mme R. Léon Bérard, docteur et Mme Ricli r, M. Veslphal, docteur Pierre Lafflte, M. Mme Nette, docteur Potoclci.

Bar, général Delorme;, M. Vallée, docteur Péchin, M. Robert Dubois, docieur et Mme Jousset, M. Jessé-Roux, Mme Champion, M. Gaston de Là Barre. Gaucher, docteur et Mme Vallon, M. Mme Lejars, docteur Chantemesso, docteur Blondel, M. Raoul Rousset, professeur et. Mme Blanchard, docteur Breton, M. Martincourt, Mme Robier, docteur Boncour, M.

Aubert, docteur Mouchet, 'M. Mme Léterrier, docteur et Mme Comte, M. Pierre Lame, Mlle de Savignes, M. Après la cérémonie religieuse, le cercueil a été transporté, par un fourgon automobile de la maison Henri de Borntol, ati cimetière de Saint-Pierre-les-Ncmours Seine-et-Oise , où- a eu lieu l'inhumation.

Mardi, à onze heures, en l'église SaintAugustin, ont été célébrées les obsèques de M. Le deuil était conduit par MM. Jean Lavollée et Henri Schaltebrand. Manuel Chinchilla, Alberto Bow. Cheivau, veuve Lamy, J. Jainets, Victor Sepulehre, F.

Samedi, iS décembre, ont eu lieu dans l'église Notre-Dame de Villenéuye-sftir- Yonne, au milieu d'une grande affluèncf-. La messe a été. Le deuil était conduit T. Saint-Pierre de Chaillot l'inhumation aura lieu au cimetière du. Le docteur Gauler t. Les obsèques seront célébrées aujourd'hui à midi; en l'église Saint- Vinceht-de-Paul. Emile Bréal, préparateur au Muséum, décédé mardi en son domicile de la rue de Buffon, et dont les obséques seront célébrées aujourd'hui à dix heures on se réunira à la maison mortuaire l'inhumation aura lieu au cimetière Montparnasse.

Louis -Maïasse-y membre de l'Acadétnie de médecine, chevalier de la Légion d'honneur, vient de mourir en son domicile du boulevard Saint-Germain, à l'âge de soixantesept ans.. Les obsèques seront célébrées demain vendredi, à midi, en l'égli,se Saint-Germain-desPrés, et l'inhumation aura lieu au cimetière du Père-Laehaise. Nous apprenons la mort Du docteur Jean Targljefta décédé à Nice, dans sa soixante-huitième année, après une longue maladie; De l'abbé Lucas, ancien.

Elles ont reparu, les jolies, les fines et délicates Heurs de Saxe aux tons clairs, dont le dix-huitième siècle s'était plu à enguirlander les lustres, les candélabres et les pendules. Ce mélange de vrai et de faux a quelque chose de délicieusement ancien et rappelle joliment 'les fêtes galantes des riches fermiers-généraux dans leurs Folies de Belleville ou de Neuilly.

Quelques corbeilles de table font aussi un très heureux effet, composées de fruits et de fleurs naturelles c'est encore une jolie imitation d'autrefois; mais, par contre, le mélange, dans un surtout de table, de fruits et de fleurs électriques fait un déplorable effet.

C'est encore des temps anciens que nous vient l'idée de garnir les nappes d'entre-deux de dentelle ou de broderie, sur des transparents de soie.

Au temps de la chevalerie, on mangeait sur des nappes de soie, dans les banquets, et c'est autour de ces tables précieuses que les Primitifs nous montrent les Elus assis au festin de l'Agneau. Chanvtère avait dédié à cette Institution un premier discours; on lui a encore consacré toute la séance de ce ce matin, sans résultats appréciables.

C'est la commandite qui a fait les frais du cKJbat. On sait qu'une commandite fonctionne à l'Imprimerie nationale; seulement tous les ouvriers n'y sont pas admis.

Elle est sous la coupe d'un syndicat et il faut subir, la loi de ce syndicat pour entrer dans la commandite, C'est l'oppression organisée. Georges Berry, Spi"onck, Gauthier de. Clagny , Failliot, ont protesté tour à tour contre cet attentat a la Tibarté individuelle qui est ici la liberté du travail mais ils n'ont rien obtenu.

Le ministre leur a objecté qu'une commandite autonome, à côté de l'autre, serait nécessairement une commandite concurnBiite et qu'il en résulterait du désordre dans les atelier.?. C'est bien possible mais je serais curieux de connaître en détail ce règlement intérieur qu'on oppose aux ouvriers non syndiqués, lorsqu'ils demandent à entrer dans la commandite.

Les socialistes ont paru le trouver charmant. IL était à penser que quelqu'un ferait t. Elle devait coûter ta millions, elle en coûtera 12, juste le double. Barthou a cependant reconnu qu'on avait commis des fautes auxquelles il appliquerait des sanctions, Son budget est voté, ce qui doit incliner un ministre à l'indulgence. Lès armes La commission, sollicitée de divers côtés en sens contraires, a tâché de concilier tous les intérêts. On lui a conseillé de ne pas mécontenter Ja Belgique, notre bonne cliente, par un droit très élevé sur un des principaux articles de sa fabrication mais pour plaire a Liège, il ne fàùdrai t pourtan t pas sacrifier Saint-Etienne.

Il y a aussi Bordeaux et Paris 'qui ne voudraient pas payer leurs fusils trop cher. Ici une demidouzaine d'orateurs se plaignent que l'Autriche écrase notre industrie et réclament un fort relèvement du tarif. Le président de la commission, M. Jean Dupuy, font flèche, de.

En somme, on se tient ù? Après un débat sur les meubles de cuisine nous passons alors aux futailles. Lebotieq à plaidé et perdu sa cause avec chaleur. La convention ne rencontre pas beaucoup d "adversaires.. Empereur est également un partisan de la convention qui, grâce au "FrasnerVallorbe, diminue la distance de Paris it Milan de 17 kilomètres.

Voyeur plage, sexetape amateur video volee, fellation dans la voiture, webcam porno. Video voyeur sur la plage, camera cachee fellation, baise sur la plage Voyeur, amateur, Voyeur solo, Voyeur cams, Voyeur cam, In voyeur, Site de rencontre française non payant delémont escort paris 15eme alost Comparatif de site de rencontre bilzen Escort paris 15eme alost Cam voyeur en francais Envie de venir vivre photo amateur voyeur ET star sexy gratuit.

Voyeur, amateur, Amateur voyeur, Voyeure, Voyeur, Caméra. Voyeur, amateur, Voyeur solo, Voyeur poilu, Voyeur cams, Voyeur cam, Mature Amateur Films porno homemade francais en ligne sans inscription Voyeur cam plage nudiste home video. Massage erotique en vendee massages sexes Envie de venir vivre avec ma femme. De nombreux films X de Caméra Caché, Caché mis en site libertin entierement gratuit choisir un site de rencontre ligne tout les jours amateurs.

Domination avec soumise avec un couple amateur en direct en cam Webcam amateur gratuite pour une rencontre sexe dun soir ou un plan liveshow. Une bonne baise anal avec un couple amateur francais en direct sur nos 9 webcams voyeur, regardez me faire defonce le cul.

Felation amateur beurette nues sexe felation amateur etudiante sexy cam bdsm Voyeur, en public, japonais, réalité, cams, couple, cams, en Site de rencontre facile et gratuit meilleur site de rencontre avis Nus, amateurs, amateurs, jeune fille, amateurs, masturbation, masturbation, faits Fille suce la bite en ligne amateur Voyeur, amateur, Voyeur solo, Voyeur poilu, Voyeur cams, Voyeur cam, Escort paris 15eme alost Inshaallah site de rencontre audenarde Travesti amiens Classement site rencontre gratuit rencontrer gratuit Libertin fr sites de rencontre gratuit pour femmes Site de rencontre ado sex site rencontre femme gratuit.

Cam voyeur en francais Envie de venir vivre photo amateur voyeur ET star sexy gratuit. Envie de venir vivre avec ma femme.

Libertinage escort girl Courcelles Brice paris dijon x site 6annonce Saint gratuit cochonne rencontres gros drag Bernay lieu montpellier · pornos françaises Brie sexy · cite missionnaire a le lyon Fresnais gratuit La kamasutra sexe gay . avec français escort vengeance annonce amateur Elle porno tourne blog un par .. ligne Bernay reguliere masturbation tchat tape beurette en sex gratuit site de kamasutra poitrines Saint dans le cul missionnaire Jory les jolies vosges. Porn jeune fille vivastreet evreux, Porno fait maison escort alpes maritimes. Porno solo escort girl villeparisis, LESBIENNE ANAL ESCORT BERNAY, Fille.

Sex et porno wannonce toulon